[VIDEO] Et si on sortait à Nice ?

Moaa, Abla, Cannoise jusqu’au bout des talons, je suis sortie hors de mes contrées. Pour le dernier épisode de l’été de Carolyn In The City (à voir sur Azur TV tous les mercredis), j’ai tenté la sortie Niçoise. La raison de ce little crush ? Sûrement les très bonnes copines blogueuses de Nice qui ont fini par me faire succomber à cette ville qui regorge d’adresses beaucoup plus simples mais tellement originales. J’y ai découvert donc 3 adresses nichées dans le Vieux Nice, le quartier qui sait séduire touristes et locaux dans un labyrinthe de ruelles de charme et notamment, le restaurant, qui, réussit l’exploit d’avoir ouvert il y a un mois et qui ne désemplit pas : le Rockeat.

Rockeat

Le Rockeat : la nouvelle adresse incontournable du Vieux Nice

Pour trouver ce restaurant, il vous faut (au choix mais plusieurs réponses sont possibles) :

–          1 super ami Niçois qui connaît « le Vieux » (comme le nomme les locaux) par cœur

–          1 super plan acheté dans une boutique qui vend aussi des cigales en céramique

–          Votre smartphone avec la batterie chargée à 200 % + google maps mais c’est pas sûr à 100 %

–          Suivre les connaisseurs locaux qui vont TOUS dîner au Rockeat

En vrai, le Rockeat se trouve tout au bout de la préfecture mais si comme moi, vous êtes une quiche en matière de géographie, ça peut paraître un peu compliqué. Une fois arrivés à proximité, vous ne pourrez pas le rater, sur sa terrasse conviviale trônent des fauteuils en cuir orangé très très confortables qui en disent long sur l’esprit de ce lieu : accueillant et soigné.

rockeat_nice

NB : je vous préviens quand j’y suis, les fauteuils c’est pour moaaaaa !

Dans l’assiette, c’est l’Amérique du Sud qui est à l’honneur avec des tapas à partager ou le burrito.

tapas_rockeat

Pour ma part, j’ai testé le French Burger avec ses frites maison et franchement, c’est quand même bien meilleur que mon club sandwich au Carlton et ses frites Picard !!! (enfin, je me comprends…).

burger_nice_rockeat

Rapport qualité prix plus que raisonnable, les prix n’excèdent pas 15 à 16 € pour les plats. Mais les raisons de ce succès ne sont pas si soudaines que ça, puisque le propriétaire des lieux, n’en est pas à son coup d’essai, puisqu’il a déjà signé à Nice, une autre très belle adresse, que je testerai, c’est certain : la clef d’or.

Toutes les actus du Rockeat c’est ici !

On continue la sortie ?

Sur le cours Saleya, c’est au Blast, que j’ai posé mes talons pour une ambiance « I love América » où la Pina Colada m’a bien profité, puis quelques mètres plus loin, sur la promenade des Anglais, j’ai testé l’Ark, le lieu trendy qui fête ses 1 an et là encore, c’est une bien jolie découverte à recommander…

carolyn_blogueuse_nice

Mais le mieux c’est de vous laisser découvrir que :

–          Oui, j’ai pris des risques en buvant une boisson nommée « fuego » au Rockeat

–          On ne m’inscrira jamais aux jeux Olympiques de billard au Blast

–          Que je siffle comme personne un mètre de vodka aux fruits à l’Ark

Allez, regardez le podcast de l’émission Carolyn In The City, le dernier de la saison avant… chut ! une surprise à la rentrée !

Des bisouilles,

AblaCarolyn

PS : Merci à Florence de House of Flow, une adresse bien sympathique qui fait des robes à tomber pour aller avec mes talons de 12 ! Décidemment si ça continue je vais plus du tout partir de Nice ! #crush

AblaCarolyn

Foodista - Fashionista - Décomaniaque - Et vive la Côte d'Azur ! <3

2 Commentaires

Laissez un commentaire

Votre email ne sera pas visible

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Copyright 2018 | Mentions légales | Politique de Confidentialité | Design by AblaCarolyn
Newsletter
*