Quel oreiller ergonomique choisir | maison

En hiver, la bonne nouvelle, c’est que la nuit se rallonge et c’est déjà une bonne raison pour parler oreiller et particulièrement de ceux, nouvelle génération, les ergonomiques. Perso, j’en utilise un depuis un an et à chaque fois que je lui fais des infidélités, je me retrouve avec mes problèmes de cervicales. Si vous n’avez pas encore fait le pas vers ce coussin essentiel, je vous file un petit guide pour choisir son compagnon de nuit 😊 Attention, prêts ? Dormez !

oreiller-ergonomique

Pourquoi choisir un oreiller ergonomique adapté à son sommeil ?

On a tous connu des réveils difficiles où l’on souffre de la nuque ou du dos. Souvent, on pense que c’est la faute du matelas mais en réalité, la position durant notre nuit est conditionnée par l’oreiller. Il est loin le temps où l’on rêvait de s’endormir sur un coussin moelleux, aujourd’hui, on sait que pour un sommeil réparateur, l’important est d’avoir la tête et le cou bien tenus.

Lorsque l’on souffre de douleurs cervicales, et levez la main, si ce n’est pas votre cas, il est recommandé de dormir sur le côté. Sauf que, malheureusement, difficile de tenir cette position quand on a l’habitude de dormir sur le dos ou le ventre. Les oreillers ergonomiques ou oreiller en mousse à mémoire de forme ont l’avantage de bien maintenir votre cou et votre tête pour s’adapter à votre sommeil. Seulement face à toutes les offres, difficile de choisir et d’y comprendre un beignet en matière de garnissage !

oreiller-tempur-ergonomique

Doit-on préférer le latex ? la mousse à mémoire de forme ? Quels sont les impératifs d’un bon oreiller ergonomique ? Voici les éléments à surveiller de près :

4 choses à vérifier avant de choisir son oreiller ergonomique

Comment dormez-vous ?

Même quand on dort, nous ne sommes pas tous égaux ! La plupart d’entre nous, dormons sur le côté (68 %) et cette position exerce une pression supplémentaire sur nos cervicales, bien plus que lorsque nous nous couchons sur le dos. Désormais, plusieurs grandes marques innovantes en matière d’oreiller (et qui ne sont pas des marchands de sommeil !), proposent des versions adaptées selon notre morphologie. Que l’on dorme sur le dos, le côté ou le ventre, il existe un oreiller spécifique qui va permettre de passer une nuit de rêve.

La densité

Là encore, on a tous vécu l’expérience d’acheter un coussin ou un oreiller tout doux, tout moelleux, qui semble confortable et après une ou deux nuits, patatras, il devient complètement raplapla !

C’est une question de densité. Même si on n’y comprend rien, pour un bon compagnon de nuit, il faut être certain qu’il retrouvera sa forme initiale après un gros dodo dans les bras de Morphée. Il est donc recommandé, de préférer une mousse d’une densité supérieure à 50kg/m3.

Une housse amovible

Evidemment à l’achat, ce type de coussin coûte beaucoup plus cher (mais promis, ça vaut le coup et le cou, testé et approuvé par moi !). En revanche, impossible de passer en machine ces oreillers au risque qu’ils perdent toutes leurs propriétés bénéfiques ! Il est donc essentiel, de vérifier, que leurs housses sont amovibles, lavables à 60° pour éliminer également les acariens.

La garantie

Pour des nuits apaisées, rien de tel qu’être certain de son choix ! Pour ça, désormais, les marques rivalisent d’imagination pour certifier la qualité de leurs oreillers ou de leurs matelas. Vous l’avez sûrement déjà vu, il est possible de tester plusieurs nuits l’un des modèles pour être certain qu’il corresponde à ses besoins. Il existe même des garanties allant jusqu’à 3 ans si votre oreiller s’affaisse de plus de 2 cm.

C’est donc aussi, un critère important quant à votre sélection.

oreiller-memoire-forme

Oreiller latex, synthétique ou en fibres naturelles ?

Si il existe des oreillers en fibres naturelles permettant le maintien du cou et de la tête comme ceux en balle de sarrasin ou épeautre, ils sont à conseiller pour ceux qui privilégient le naturel avant tout mais restent très lourds, odorants et difficiles d’entretien.

En revanche, du côté du synthétique, là, l’innovation et le confort sont principalement les avantages de ce type d’oreiller et plusieurs matières se partagent le marché.

Le latex, un parfait anti-bactérien.

Son avantage ? Il laisse circuler l’air et permet donc de rester au frais les nuits d’été. Son inconvénient ? Son prix.

La mousse à mémoire de forme ou mousse viscoélastique

Très récent, ce condensé de technologie permet un vrai maintien du cou et reste la meilleure innovation pour reprendre sa forme initiale. En revanche, le point faible, c’est sa réaction à la chaleur qui peut être difficile à supporter l’été.

Voilà, je crois vous avoir presque tout dit sur l’univers d’un sommeil réparateur et vous, avez-vous déjà adopté cet oreiller pour bercer vos nuits ?

Des bisouilles,

AblaCarolyn

AblaCarolyn

Foodista - Fashionista - Décomaniaque - Et vive la Côte d'Azur ! <3

Pas encore de commentaire ! Soyez le premier !

Laissez un commentaire

Votre email ne sera pas visible

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Copyright 2018 | Mentions légales | Politique de Confidentialité | Design by AblaCarolyn
Newsletter
*