La prolifération de centres commerciaux sur la Côte d’Azur est-ce vraiment une bonne nouvelle ?

Il y a quelques années (et non pas des siècles hein, je vous entends déjà mauvaises langues !), j’ai décidé de quitter Paris pour rejoindre la région de ma Maman : la Côte d’Azur. La vingtaine acheteuse, je me souviens très bien que la première chose que j’ai demandé en arrivant ici a été : «  Et sinon, vous avez des centres commerciaux genre Belle Epine ou un succédané de Vélizy 2, ou un truc genre Les quatre temps, vous voyez ? ». Basique, quoi, pour une Parisienne habituée à vivre sans lumière dans les méandres du métro ou des centres commerciaux.

On m’a répondu : « bien sûr, on n’est pas des sauvages ! Il y a Cap 3000 ». Je me souviens très bien. Au début, j’ai ri. Puis, après j’ai pleuré. Pas facile le sevrage de cette addiction au marathon en talons de 12 sous lumière néon pour une shoppeuse de compétition. A l’époque pour moi, Cap 3000 ressemblait plus à la galerie commerçante du RER station Auber qu’à l’eden du shopping.

Puis, les années sur la Côte d’Azur sont passées et j’ai pris goût à flâner dans les centres ville, à acheter mes vêtements chez Flo qui me raconte sa dernière anecdote sur le quartier. J’ai pris l’habitude de m’arrêter boire mon café chez Sandrine qui me garde mes sacs lorsque je n’ai plus assez de bras ! J’adore trouver la petite marque frenchy ultra-confidentielle chez Sandra… Je parle même pas du bonheur de faire le marché ni celui de découvrir un macaron autre que Ladurée !

Et là, patatras ! Alors, que je viens à peine de comprendre ce qu’était le bonheur du petit commerçant, toute la presse azuréenne ne parle que de ça : d’ici à 2020, ce sont plus de 430 000 m2 supplémentaires de centres commerciaux qui pousseront un peu partout dans les Alpes Maritimes.

7647fdba9b5faa00334281632b0a297a

 

(crédit photo : Nice Matin)

 Alors, forcément je m’interroge…

–          A l’année, la population azuréenne dépasse à peine le million d’habitants contre environ 12 millions en Ile de France. 430 000 m2 supplémentaires c’est pas un peu démesuré ? ça fait presque 50 cm2 par habitant hein ! A ce rythme on va carrément pouvoir tous vivre dans un centre commercial sur la Cöte d’Azur !

–          Ok, on a des touristes. Mais franchement, quand tu habites le Loir et Cher ou la Bretagne, t’as sérieusement envie de partir en vacances sur la Côte d’Azur pour trouver absolument un H&M ? Je suis pas certaine.

–           Ouais les centres commerciaux et leurs architectures sont hyper contemporains, dans l’air du temps, et tout et tout. Mais avoir le choix entre 4 types d’enseignes même énormes, ça rappelle pas l’économie des pays de l’Est ça ? Petite, lors d’un voyage en Pologne,  cela m’avait beaucoup amusé de voir qu’ils avaient tous la même marque de voitures. Il existait 2 types : la grande, la petite. En revanche, c’est vrai, Pantone était passé par là, on pouvait trouver du magenta, du bleu cobalt, ou du jaune fluo… Fallait bien se démarquer. En 2020, c’est ce qui nous attend sur la Côte d’Azur ?

–          Alors oui, on peut se dire que ça va générer de l’emploi. Des milliers de vendeurs et vendeuses au profit de géants internationaux qui pensent que la Côte d’Azur se trouve près de Marbella en Espagne… La belle affaire ! Et que deviennent les commerçants des centres ville ? Pire ! Que deviennent LES centres ville ???

VUE BOULEVARD-w

 (crédit photo : L35)

Je ne suis habituellement pas conservatrice, bien au contraire, j’aime le changement, j’aime la modernité mais face à l’uniformisation des commerces azuréens qui se profilent j’ai peur. Très peur même.

J’irai même à dire que cette volonté d’implantation est rétrograde ! La preuve en est, l’explosion et le succès à Paris des concepts stores comme Merci ou Colette… l’ultra tendance des adresses de quartier que les blogueuses affectionnent…Le made in France qui tient bon et qui abonde sur la toile…

Alors, oui, parmi les projets qui naîtront il y a forcément des bonnes nouvelles :

–          L’arrivée d’Ikea à Nice #enfin

–          Le multiplex Bastide Rouge à Cannes : enfin des salles de cinéma dans la ville du cinéma #pastroptôt

–          Polygone Riviera à Cagnes sur Mer, sûrement plus facile d’accès pour les villages environnants

–          Même chose pour Pégomas avec le village des marques ou Menton avec les terrasses du Carei.

Mais franchement, difficile de se réjouir sans savoir réellement quel sort attend les commerces des centres ville de la Côte d’Azur…

Et vous, vous en pensez quoi ?

AblaCarolyn

AblaCarolyn

Foodista - Fashionista - Décomaniaque - Et vive la Côte d'Azur ! <3

2 Commentaires

Laissez un commentaire

Votre email ne sera pas visible

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Copyright 2018 | Mentions légales | Politique de Confidentialité | Design by AblaCarolyn
Newsletter
*