61, le Restaurant à Cannes

C’est la première adresse, ouverte début juillet, qui vient de me réconcilier avec les restos Cannois, peu m’importe la foudre des autres (bon, j’ai encore quelques coup de cœur mais je vous en parlerai plus tard…) : 61, le Restaurant. Situé juste à côté du Carlton, au dessus et à côté de l’hôtel Beau Rivage, le 61, le restaurant, c’est d’abord un jardin secret auquel on accède par la rue du Canada, une perpendiculaire au boulevard de la Croisette.

Des cocktails aux plats méditerranéens, je vous dis pourquoi, 61, le restaurant à Cannes est l’adresse à découvrir de toute urgence !

 61_le_restaurant_Cannes

61, le Restaurant : l’adresse conviviale et chic de la Croisette

De prime abord, je n’étais pas forcément emballé par une nouvelle enseigne à cette adresse reconnue pour avoir vu passer la villa Romana, le Babylone et pas mal d’autres pratiquant du luxe à tout prix et quel prix ! Cher et pas forcément bon. Avec 61, le Restaurant, grande surprise dès mes stilettos rentrés au cœur du jardin, l’accueil y est sympathique, agréable et le bar central invite immédiatement à découvrir une carte de cocktails aux saveurs originales et aux couleurs tellement gourmandes qu’on se laisserait bien tenter par tous ces breuvages exquis…

bar_61_le_restaurant_Cannes

Cocktails_61_le_restaurant

C’est indéniablement, l’un des grands points forts du 61, le restaurant : les cocktails. Du Hawaian Sour en passant par leur emblématique 61 à celui dont je me délecte comme du petit lait et pourtant pas à la carte mais au bon vouloir de Pascal, le barman, le cocktail à la pastèque….

20140728_192121_1

pastèque

Pour succomber à l’un de ces délicieux élixirs de bonheur, il vous en coûtera 14 €. Au vu de l’adresse, cela paraît plutôt raisonnable et au gré du chef, il sera servi tantôt avec un caviar d’aubergine, ou une crème à la truffe (à tomber)…

blogueuse_restaurant_Cannes

La mise en bouche engloutie, mes copines blogueuses et moi nous retrouvons confortablement installées tout au fond du jardin, nous permettant d’admirer le Carlton et le gros kiffe pour moi : les lampions ! ça déménage comme style au beau milieu de la Croisette, mais quel bonheur !

20140728_202707_1

Dans l’assiette, on découvre les raviolis au foie gras, les côtelettes d’agneau au romarin ou le tartare de daurade aux pêches et aux asperges vertes…

tartare

ratatouille

 

Pour ma part, je succombe avec délice à la burrata et ses tomates de saison, crémeuse comme je l’aime, je n’en avais pas mangé de comme celle-ci depuis belle lurette !

Gros coup de cœur également pour les desserts et en particulier la mousse au chocolat blanc et noix de coco et framboises fraîches…

mousse_framboise

Difficile donc de résister à la cuisine méditerranéenne de Rudy, le chef discret mais incroyablement inspiré qui offre un éventail de son savoir culinaire à l’image du 61, restaurant : convivial, simple mais chic…

Comptez de 12 à 28 € pour les entrées et les plats auxquels vous rajouterez si vous le souhaitez un accompagnement comme l’écrasé de pomme de terre à la truffe (7€) #divin

Amis azuréens, jetez-vous sur cette adresse à qui je souhaite de devenir une incontournable Cannoise…

Du coup, si vous voulez en savoir plus, je vous conseille de regarder Carolyn In The City Azur TV pour l’interview du barman, du boss et du chef et découvrir une autre adresse qui  fait valser les papilles et dont je vous parlerai ici très vite !

Des bisouilles,

AblaCarolyn

AblaCarolyn

Foodista - Fashionista - Décomaniaque - Et vive la Côte d'Azur ! <3

Pas encore de commentaire ! Soyez le premier !

Laissez un commentaire

Votre email ne sera pas visible

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Copyright 2018 | Mentions légales | Politique de Confidentialité | Design by AblaCarolyn
Newsletter
*