Top Chef 2015 : Vous avez manqué de le début ? Moi, pas (hélas).

Lundi soir avait lieu le premier épisode de la saison 6 de Top Chef avec, nous avait-on promis, une nouvelle formule autour d’un jury composé de nouvelles têtes comme Michel Sarran et Hélène Darroze pour accompagner Jean-François Piège et Philippe Etchebest, pas nouveau sur la chaîne mais sur le programme.

Top_Chef_2015

Hier donc, ma mémérisation d’hiver étant à son apogée, j’étais donc confortablement installé dans mon canapé pour regarder Top Chef 2015 et je vous dis noir sur blanc ce que tout le monde a pensé tout bas :

1 les pâtes industrielles

On démarre ce Top Chef 2015 avec l’épreuve de Philippe Etchebest… autour des pâtes industrielles. Vous avez 2 h.

Pouahhh déjà, rien qu’en entendant l’épreuve, j’ai les papilles qui se hérissent de douleur (ouais c’est tiré par les cheveux mais je suis née dans le 13) !

Les pâtes industrielles à l’honneur ? Dans une émission culinaire avec un chef Meilleur Ouvrier de France, 2 étoiles au Michelin ?  ça sent le foutage de gueule du téléspectateur !!!

Existe-il un lobbying des pâtes industrielles ? Parce que franchement, j’ai rien contre les Barilla ou les Lustucru mais à ce niveau de cuisine, ça craint du pâté non ?

Rendez-nous Gordon Ramsey si c’est pour filer des recettes à la con que la téléspectatrice de moins de 50 ans puisse tester chez elle !!!!

pâtes_industrielles

 2 – les voix off

Toujours au début de l’émission quand, au cours de l’épreuve, la voix off de Philippe Etchebest vient couvrir la moindre action d’un candidat, on croit s’être planté de programme et être dans Cauchemar en Cuisine. C’est le cas,  dans le sens littéral du terme.

Puis au fil des épreuves, on comprend que chaque Chef  va couvrir de sa voix Off son épreuve. Ainsi, quand arrive le tour d’Hélène Darroze, on regrette déjà Philippe Etchebest, puis quand vient le tour de Michel Sarran, on se demande si il existe un lobbying des chefs venant du sud-ouest et qui sont fiers de leur accent.

Pensée donc pour Stéphane Rotenberg qui n’existe quasi plus du tout dans le programme.

 

3 – Les Candidats.

On les aurait presque oublié pour ce premier opus de Top Chef 2015 tant la nouvelle formule est si peu convaincante et le jury omniprésent mais normalement, les stars du programme ce sont eux, les candidats.

Parmi eux on aura noté la présence d’Olivier Streiff, qui a bien fait rire la Twittosphère hier. Et, repérée par moi, j’en suis pas peu fière, la boulette du stagiaire bandeau de Télé 2 semaines qui place au choix , Saint Avold ou Beaulieu sur Mer dans le 63 (Puy de Dôme). Après vérification, la seule explication possible est qu’il a ajouté le département de Saint-Avold (57) à celui de Beaulieu (06).

tele2semaines

Petit cours de géo nationale à l’intention des stagiaires bandeaux : les départements ça ne se cumule pas pour en faire un nouveau ok ??? Nan mais sérieux, depuis quand il y a la Méditerranée dans le Puy de Dôme ?

Vite fait, on a eu un chef Etoilé (on se demande bien ce qu’il est venu faire dans cette galère) Julien.

 

Le sosie du jeune chef de Ratatouille (pour séduire l’audimat des jeunes mamans), Martin.

martin-volkaerts-23-ans-genval-belgique-chef-a-l-amandier-159461

Jean-Baptiste,  21 ans, l’humilité incarnée (et payante puisqu’il a su séduire le jury » : «  Sans prétention, j’ai du talent ». On l’adore déjà.

jean-baptiste-ascione-21-ans-boulogne-billancourt-chef-de-partie-au-masa-159464

Et Jérémy, féru de voyage qui ramène du Japon des saveurs thailandaises donc.. Si, si.

 

Concernant la parité, on en parle bien sûr :

1 candidat du Nord

1 du Sud Est

3 de la Capitale

Le reste du Sud-Ouest (sans compter le jury). J’exagère à peine.

Ah et les filles ? Il y en avait 3 au début du programme dont une gouvernante, Harmony, qui n’aura pas fait long feu puisque c’est elle qui s’est faite éliminée à l’issue de ce premier Top Chef 2015.

4 – Les épreuves

J’en ai parlé tout à l’heure mais en gros que du beau :

Des pâtes

De la poire et du chocolat

Du poulet et des pommes de Terre

Même chez Flunch ils ont plus d’originalité.

5 – Les petits mots phares de Top Chef 2015

Comme chaque année, le programme est régi par un ensemble de mots que le jury et les candidats répètent à discrétion….

Cette année, le grand vainqueur semble être : le peps. Emprunté à Mercotte du meilleur pâtissier, ça devrait bientôt être déposé, un peu comme le « Non mais Allo ? » de Nabilla en somme.

 

Puis vient le : Je vais partir sur… ou « tel aliment », ça me parle.

D’ailleurs, un grand bravo au before du grand Journal et à Topito pour ces bingos magiques réalisés sur Twitter et qui nous ont sorti un peu de notre torpeur devant les 25 h 3h de ce très ennuyeux premier épisode de Top Chef 2015.

Bingo_before_topChef

 

Bingo_Topito_TopCHef

A priori si vous avez lu jusque-là, vous n’aurez pas envie de regarder la semaine prochaine, mais si vous voulez vraiment rire et passer un bon moment avec Top Chef 2015, le mieux, c’est de le regarder en lisant les tweets sur le sujet… un peu comme un film japonais avec des sous-titres en fait !

Des bisouilles,

AblaCarolyn

1 commentaire
  1. AHHHHHHHHHHHAHAHAHAHAHAHAH !!!
    ptdr, le bingo m’a fait mourir ^^ (de rires bien sûr)
    vivement le prochain article !!!

    PS : je préférais Mercotte et perso, j’adoooooooooooooore la pâtisserie (rien qu’hier je me suis fais une tarte au sucre, un gâteau magique à la vanille et un marbré :p)

Laissez un commentaire

Votre email ne sera pas visible

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Copyright 2017 | Mentions légales | Design by AblaCarolyn
Newsletter
*