Fine Gueule à Nice : le bistrot gastro de Kim & Géraud

Alerte bonne adresse à Nice : le restaurant Fine Gueule. Faisant face à l’hôtel de ville, Fine Gueule est un bistrot qui fait fi des étiquettes. A l’œil, ça ressemble à un bistrot à la déco savamment étudiée, au goût, il n’a rien à envier aux grandes tables telles qu’on les connaît. Depuis presque 2 ans, à cette adresse en bordure du vieux Nice, Kim & Géraud Gary Bobo, écrivent en filigrane, une cuisine qui honore les traditions et les beaux produits avec un concept qui séduit par sa modernité et sa décontraction…

fine-gueule-nice

Fine Gueule : un parcours qui en dit long

Dans l’épopée de Kim et Géraud, il y a d’abord l’institut Paul Bocuse. Diplôme en poche, Géraud peaufine son talent naissant, toujours à Lyon, aux côtés de Guy Lassaussaie dans son restaurant éponyme. Puis ce sont les étoiles. Celles d’Alain Dutournier au carré des feuillants à Paris, puis celles de Joël Robuchon au Métropole à Monaco, qui fondent ainsi les bases de Géraud, prêt à écrire un nouveau chapitre culinaire, seul à bord. Ce sera Fine Gueule à Nice. Pour Kim, même parcours d’excellence avec notamment le restaurant les 3 dômes du Sofitel à Lyon.

Un préambule de savoir-faire pour ces deux esthètes généreux qui s’autorisent désormais à sortir des sentiers battus avec leur premier restaurant, Fine Gueule. Ici, ils ont choisi de proposer une cuisine qui rassemble, parfois traditionnelle, parfois sophistiquée, à la portée de tous, gourmets comme néophytes mais toujours créative, à prix doux et dans une ambiance conviviale !

deco

Fine Gueule : cuisine centrale !

Terrasse ombragée en été, chauffée en hiver, avec ses tables nappées de blanc, sur la piétonne, Fine Gueule détonne. A l’intérieur, même contrastes, ici, il y a à lire et à manger. Sur fond de pierres apparentes, de persiennes Niçoises qui habillent le bar et de tabourets bistrot, les détails déco attisent le regard. Les luminaires se veulent contemporains avec ses belles ampoules incandescentes qui s’étirent en guirlande jusqu’au fond de la salle, les citations et autres bons mots d’Audiard à Raymond Devos en passant par Coluche se lisent sur les murs, sur des ardoises ou des tableaux. Des phrases, qui donnent furieusement envie de se mettre à table…

deco-fine-gueule

Mais le personnage central de ce conte culinaire est bel et bien la cuisine. Véritable épicentre de ce lieu chaleureux, entièrement vitrée, elle est le théâtre dans lequel, Géraud, bandana vissé sur la tête, joue du piano dans l’effervescence du service, sans perdre de sa verve dès qu’on l’interroge sur n’importe quel plat de sa carte, qu’il crée avec passion.

cuisine-fine-gueule

interieur-salle

Fine Gueule : un poème à la carte

Pourtant, à la carte justement, il n’y a pas roman, à peine un paragraphe. Les connaisseurs liront entre les lignes, qu’à la lecture, on y reconnaît bien là, l’apanage des belles adresses. Mais aussi courte soit-elle, cette carte que l’on dévore déjà des yeux, met l’eau à la bouche… Aux chapitres des entrées, des réminiscences d’enfance avec l’œuf mimosa qui se déguste avec son cœur de sucrine et réhaussé d’estragon, ou de beaux produits d’ici, comme la burrata truffée de Fabio.

entree

foie-gras

Pour suivre, l’inspiration de Géraud ne tarit pas, notamment avec son jarret de veau en pot au feu, badiane et crème au raifort ou le cabillaud rôti façon aïoli, écrasée de pommes de terre aux olives et légumes. Mais si l’énoncé des plats rime avec cuisine bistrotière, il faut les goûter pour le croire, tant Géraud réinvente les classiques, tel son fameux boudin noir de Bigorre, purée de pommes de terre.

poissonplat-fine-gueule-bistrot

Pour clore ce roman gourmand, on ne saute pas le chapitre des desserts tant leurs saveurs, là encore, invitent à la douce nostalgie comme la fameuse tarte au citron meringuée ou la profiterole, glace yaourt et sauce chocolat…

profiterole

Pour un extrait de l’infini talent de Géraud Gary Bobo, un simple menu déjeuner ne coûtera que 16 €, entrée, plat et verre de vin. Assurément, ça mérite un Goncourt… euh un bib gourmand 😊

Fine Gueule – 2, rue de l’hôtel de Ville – Nice. Plus d’infos ici

fleurs

cadre-deco

AblaCarolyn

Pas encore de commentaire ! Soyez le premier !

Laissez un commentaire

Votre email ne sera pas visible

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Copyright 2017 | Mentions légales | Design by AblaCarolyn
Newsletter
*