Tendance | Shopping à prix mini, on cède ou pas ?

Hello les friends !

Loin de moi l’idée de vous torpiller le moral mais aujourd’hui on parle d’un sujet important : le shopping à prix mini. Ah, je vous vois déjà, rugir de plaisir en vous disant que je vais vous refiler mes bons plans pour vêtements féminins à prix abordables…. Oui mais pas que ! Car si il y a 2 ans le comptoir des Cotonniers a lancé le « fast shopping », une appli qui permet d’acheter son pull ou sa doudoune d’un simple flash via une photo, la « fast fashion » pourrait bien, elle, être un fléau écologique….

Alors, non, je ne suis pas en campagne présidentielle pour les verts, mais lorsque j’ai lu l’article sur les géants du shopping à prix mini que sont H&M, Zara ou encore Primark, cela m’a interpellé. Puis-je encore acheter des vêtements à petits prix sans être une meurtrière de la planète ?

Parce que si on lit bien l’article, on a quand même juste l’impression qu’acheter un tout petit pull à 15,95 € est une action aussi lourde que de déverser du pétrole dans la mer, hein !

Alors, tout comme j’ai pris l’habitude de trier mes déchets, j’ai aussi décidé de faire attention lorsque je fais mon shopping. Tout d’abord, et vous le savez si vous me suivez, en privilégiant les créatrices locales, puis en m’ordonnant une mesure d’éloignement de plus de 50 mètres d’une enseigne qui pourrait de suite me faire acheter n’importe quoi !

Mais ça, bien sûr, c’est sur le papier. Parce qu’en vrai, on reste des femmes, et le shopping est aussi naturel que de respirer, alors lorsque le budget est serré, il faut parfois savoir composer…

Ayé, j’ai fini ma minute relou : pensez à la planète, bordel !

Je peux désormais vous filer mes bons plans pour un shopping à prix mini

shopping_prix_mini

Shopping à prix mini : on adopte quoi pour pas flinguer la planète non plus ?

Ça tombe sous le sens mais il est bon de le rappeler ! Acheter des vêtements pas chers d’accord mais pas tout ! On opte pour les basiques comme les sous-pulls, les chaussettes, les vêtements qui au final sont indispensables, eux, pas comme le dernier petit pull en mohair jaune moutarde qu’on love fort… une semaine !

Perso, j’ai cédé aussi à l’appel des sirènes que sont Primark, H&M ou Zara mais très honnêtement, je suis de moins en moins consommatrice. Tout d’abord parce que Primark, on voit la totalité de leur collection sur tout le monde et que ça tient environ 2 semaines, que H&M et Zara sont certes des précurseurs de la mode à petit prix mais ça c’était avant… Enfin pour les nouveaux que ce soit SheIn ou Zaful par exemple : je n’ai même pas reçu la marchandise commandée.

Du coup, pour les basiques, je commande via des boutiques en ligne plus petites ou moins connues qui ont également de belles affaires et sinon, j’achète aussi près de chez moi, parce qu’en fouillant bien il y a de vrais bons plans et même chez les créatrices locales comme chez Rêve en Dentelle à Antibes, trucs de filles à Peymeinade ou encore 23ème ciel à Auribeau Sur Siagne. Là, chez elles, vous pouvez acheter les yeux fermés, quelques pièces tendances sans vous ruiner et que vous voudrez garder pour la vie… Du coup, c’est bon pour la planète ça non ?

Et sinon, pour retrouver mes bons plans shopping à prix mini, il y en a plein ici.

Et je vous fais un article spécial sur mon shopping à prix mini exclusivement sur la Côte d’Azur (oui, ne vous inquiétez pas vous pourrez commander aussi même si vous êtes loin, loin, loin)

Des bisouilles,

AblaCarolyn

AblaCarolyn

Foodista - Fashionista - Décomaniaque - Et vive la Côte d'Azur ! <3

4 Commentaires
  1. Dernièrement j’ai lu, Vous êtes fou d’avaler ça ! Je faisais déjà plus ou moins attention mais là, il faut VRAIMENT faire attention et je te recommande la lecture de ce livre sorti en poche pour tenter de mieux manger et de ne pas se laisser piéger par les industriels et les hypermarchés.
    Je me permet ce commentaire ça rejoint ce que tu dis.
    Il vaut mieux manger moins mais de bonne qualité :)

    1. Je te rejoins complètement aussi sur cette partie qui est très importante à mes yeux. J’écris beaucoup pour la gastronomie et c’est désormais essentiel : le locavorisme :) d’ailleurs, je vais au marché toutes les semaines et je fais vraiment attention aux producteurs :)

  2. Bonjour,

    Tu as bien raison acheter chez Primark et cie il ne faudrait pas, j’irais même plus loin en disant que c’est meurtrier car les conditions de travail et les salaires pour nous permettre d’acheter un tee-shirt à 5 euros, sont abominables.
    Mais nous regardons notre porte-monnaie donc on continue d’acheter du pas cher.
    Tu parles de créateurs locaux – j’habite à Nice – ok, mais d’où viennent les tissus etc ? Car il ne suffit pas de “vendre du local” en se fournissant à l’autre bout de la planète.
    Merci
    Sophie

    1. Très chère Sophie ! Tout d’abord merci pour ton message et je suis ravie que tu partages mon point de vue. Il est vrai que l’on doit aussi, comme en gastronomie, regarder d’où provient les matières premières. Malheureusement, je crois qu’en France, les métiers du tissu sont de moins en moins présent. Toutefois, je pense aussi que c’est aussi bien de faire travailler certains pays car chez eux aussi, ils ont des petites mains :) Très belle journée !

Laissez un commentaire

Votre email ne sera pas visible

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Copyright 2018 | Mentions légales | Politique de Confidentialité | Design by AblaCarolyn
Newsletter
*