Comment devenir entrepreneuse ? Les bonnes questions à se poser

Je vous en parlais dans mon article précédent, plus d’un actif sur 2 songe à changer de métier et particulièrement à s’émanciper du traditionnel CDI pour ouvrir sa boîte. Devenir entrepreneuse en 2022 sonne presque comme une étape obligatoire pour les femmes tant elles associent ce choix de carrière à une philosophie de vie qui permet de faire évoluer la société tout en prenant soin de soi. Et effectivement, les chiffres parlent : près de 40 % des entreprises individuelles créées le sont par des femmes dont 60 % ont moins de 40 ans.

Mais avant de se lancer dans l’entrepreunariat, même si les gourous qui pullulent sur les réseaux sociaux vous promettent de gagner + 10 K en moins d’un mois, voici les questions CRUCIALES que vous devez vous poser.

devenir-entrepreneuse

Devenir entrepreneuse : définir son nouveau statut

Mais avant de vous dévoiler les réponses sur l’entrepreunariat que j’aurais aimé que l’on me donne lorsque j’ai ouvert ma première entreprise il y a 10 ans, il est important de définir comment nous nous nommons.

Effectivement, pour un homme, pas de débat, c’est un entrepreneur.

Mais pour nous les femmes, la société est divisée.

Il y a le camp de celles qui choisissent le terme « entrepreneuse » comme le dico fait foi et celles qui utilisent « entrepreneure » dont la terminaison semble plus paritaire.

Perso, je revendique clairement le droit d’employer « entrepreneuse » que je trouve plus valorisant et je revendique aussi le fait d’apprécier qu’il soit différenciant.

Je vous invite à me donner votre avis sur la question en commentaire de cet article et passons à l’essentiel si vous envisagez de monter votre entreprise et ce, quelque soit le statut que vous choisirez, de la SARL, en passant par la SASU ou la micro-entreprise.

En aparté, si vous vous demandez si on écrit Entrepreunariat ou entreprenariat, la réponse la plus juste est également la première. Un article vous l’explique très bien ici.

Quelles compétences avoir pour devenir entrepreneuse ?

C’est pour moi, la question cruciale à se poser : ai-je les compétences nécessaires pour réussir ce projet ? Vous avez sans doute entendu parler des soft, hard et mad skills, ces nouveaux mots du vocabulaire d’entreprise qui classent les compétences.

Connaissez-vous la différence entre les soft et hard skills ?

Les hard skills sont les compétences professionnelles au sens strict. Par exemple, si vous voulez vous lancer dans la confection de nounours en peluche pour chihuahua, vous devrez évidemment maîtriser les techniques de la couture et manier à la perfection la machine à coudre.

Les soft kills, elles, sont les compétences transversales qui sont liées à votre personnalité. Et ce sont celles-ci justement qui feront de vous une super entrepreneuse à succès et épanouie ou au contraire, feront de votre rêve, un enfer !

Etre entrepreneur relève presque de la schizophrénie tant il est impératif de savoir porter plusieurs casquettes en même temps ! Vous allez devoir jongler entre différents métiers : le commercial, le comptable, le gestionnaire de projet, le communicant, le créatif, etc…

Alors avant de devenir entrepreneuse, faites le test ! Si vous cochez moins de 3 cases, plongez vous une nouvelle fois dans la reconversion professionnelle 😊

  • J’ai un esprit d’initiative
  • Je suis créative
  • J’aime le risque
  • J’ai une GRANDE confiance en moi
  • Je n’ai pas peur de l’échec
  • Je suis SUPER organisée
  • J’ai une HAUTE résistance au stress
  • Je suis la spécialiste du plan A, B, et C
  • Je suis débrouillarde
  • Je suis polyvalente
  • J’ai la capacité de m’adapter (à tout !)

entrepreneuse-succes

Quels sont les risques associés au projet ?

L’un des principaux défis que l’on rencontre quand on veut créer une entreprise (et même si elle est toute petite), c’est évidemment :

Où trouver des pépettes pour financer mon projet ?

Alors évidemment, la prise de risque est limitée si l’on souhaite vendre du service mais pensez qu’il va peut-être falloir passer plusieurs mois sans vous payer et qu’il faudra quand même investir a minima dans quelques outils comme un site internet, un blog, des cartes de visite, des applications ou logiciels.

Pour celles qui choisissent de vendre des produits, là, le budget pour débuter devient tout de suite plus conséquent. Coût des matières premières, de la fabrication, du stockage, du transport, de la création de la boutique en ligne ou pas nécessitent un investissement élevé sans réelle assurance de devenir rentable rapidement.

 

Quels sont les moyens financiers dont je dispose pour me lancer ?

La première chose à faire est donc de chercher des financements.

Si votre entreprise nécessite un budget mini :

  • Compiler toutes les pièces jaunes au fond du sac à main et les échanger à la banque (je suis sérieuse ! c’est dingue le nombre de pièces de 20 centimes qui se cachent dans les poches de nos 72 sacs à main, non ?)
  • Faire les poches de Jiji, lui aussi a toujours plein de pièces de 50 centimes dans son jean et ça bousille la machine à laver de toute façon.
  • Taper dans l’épargne retraite, de toute façon on en aura pas.

Plus sérieusement, si vous avez besoin de trésorerie pour débuter dans l’entrepreunariat, il existe de nombreuses aides dédiées aux porteurs de projets.

  • L’acre, l’aide de Pôle Emploi
  • Les prêts bancaires (PCE, prêt d’honneur, prêt à taux zéro,…)
  • L’aide à la création innovante de BPI France
  • Le crédit solidaire…
  • Les subventions et les prêts du réseau Initiative France
  • Les plateformes de financement participatif comme Ulule ou Kickstarter

Qui va m’accompagner dans ce projet ?

C’est l’une des erreurs que j’ai commise lorsque j’ai débuté il y a 10 ans : vouloir tout gérer, toute seule et sans conseil. Fatal Error ! Au-delà de la charge mentale, le manque de soutien lorsque l’on devient entrepreneuse peut saper toutes les chances de réussite et même si on a un super projet !

Alors dans le cadre professionnel :

  • Apprenez à déléguer.
  • Faites vous accompagner à chaque étape du développement
  • N’ayez pas peur de demander des conseils !
  • Entourez vous de professionnels dans les domaines que vous ne maîtrisez pas.

Dans le cadre personnel aussi c’est important d’être bien entourée lorsque l’on devient entrepreneuse. J’aurais même tendance à dire, et ça, c’est juste mon expérience, qu’il vaut mieux avoir une vie de famille stable plutôt qu’être une célibattante et des enfants à charge. Au commencement de la vie d’entrepreneur, la charge de travail est tellement colossale !

Entrepreneuse : ce que l’on ne vous dit pas et qu’il faut bien prendre en compte

Quand on parle d’entrepreunariat, on pense souvent à la liberté qu’offre ce statut et aux possibilités de mieux gagner sa vie. Je vous le dis direct : ne rêvez pas !

Si vous pouvez gérer votre planning comme bon vous semble, dites adieu aux vacances la première année (voire plusieurs !).

adieu aussi :

  •  les heures supplémentaires payées double – vous en ferez à l’appel et elles ne seront pas payées du tout !
  •  les week-ends entiers – au début c’est normal, vous allez penser à votre business tout le temps. Même la nuit. Si, si.
  • La vie sociale – parler des prochaines vacances de toussaint avec vos amis en CDI alors que vous luttez pour faire un chiffre d’affaires ou que vous vous débattez avec votre bilan de fin d’année va vous sembler totalement superficiel !

Quant aux possibilités de doubler votre salaire, là, je laisse les gourous d’internet qui vous promettent monts et merveille pour gagner de l’argent depuis votre canapé mais si vous voulez monter une entreprise sérieuse, le temps est votre meilleur allié et il ne faudra pas être trop gourmand pour commencer.

En résumé, pour devenir entrepreneuse, gardez en tête :

  • Qu’il faut bien choisir son activité (et non pas un sujet qui vous passionne mais qui vous motive !)
  • Etablir un business plan solide
  • Faire preuve de pugnacité
  • Se constituer un réseau professionnel et avoir un entourage familial bienveillant
  • Se former sur plusieurs thématiques nécessaires au bon fonctionnement de l’entreprise

Alors, vous devenez entrepreneuse quand ?

Newsletter

Please wait...

Merci de vous être abonné (e)

 

AblaCarolyn
Couteau suisse du marketing et de la com', j'aide les entrepreneurs à faire savoir leur savoir-faire et à développer leur business.

Restons en contact

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here

5 idées cadeaux photo personnalisés vraiment originales !

Le cadeau photo personnalisé est toujours l’une des grandes tendances. Que ce soit pour une naissance, un anniversaire ou pour Noël, les albums-photos par...

Reconversion Professionnelle : oui mais pour quoi faire ?

En 2022, nous sommes près de 47 % d’actifs à avoir choisi la voie de la reconversion professionnelle. Dingue, n’est-ce pas ? Chez les indépendants,...

5 destinations pour voyager dans le temps : l’ultime bucket list

Imaginez une destination où se mêlent histoire et découverte. Nombreuses sont les villes dans le monde que l'on rêve de visiter, mais peu d'entre...

Pause café