Rue du Commerce : interdit aux femmes et alors ?

C’est le « bad buzz » dont est victime Rue du Commerce en ce moment : la nouvelle campagne « interdit aux femmes » du site spécialisé en ventes d’ordinateur et bricolage  affolent les médias qui l’accusent de sexisme.

rue_du_commerce

A l’heure où l’on révèle que certains produits sont plus chers pour les femmes, le raccourci est vite pris par certains sites web féminins qui appellent à la mobilisation comme le site Mademoizelle qui a déjà recueilli plus de 1400 plaintes.

Si le site Rue du Commerce joue des clichés avec un pop up à l’ouverture du site qui explique les symptômes que vous pourriez avoir en tant que femme si vous poursuivez la navigation, il est bien entendu possible de choisir de continuer en tant qu’homme ou femme (mais à vos risques et périls).

interdit_aux_femmes

Pavé dans la marre ou bon coup de com’ ? La directrice générale adjointe assure assumer cette campagne « à l’humour potache et son côté premier degré ».

Et si elle avait raison ?

Loin de moi l’idée de délaisser mes congénères dans un combat légitime des femmes pour la parité mais justement : Il est bien question là de parité !

Car ne nous voilons pas la face, l’humour premier degré sur le clivage hommes-femmes, nous, femmes, l’assumons parfaitement lorsqu’il s’agit d’interdire aux hommes ! et moi, la première : allez jeter un œil à ma page d’accueil et lisez le titre de la rubrique mode : « Interdit aux Hommes ».

Je suis loin d’être la seule à opter pour cette pratique n’ayant qu’une seule vocation : mettre en avant un côté intimiste des choses que l’on partage avec les personnes du même sexe.

Sans citer de blogs, ou sites internet féminins, tapez juste dans votre barre Google : « interdit aux hommes »… Et vous verrez que les résultats ne manquent pas !

Mais jusqu’ici, je n’ai encore vu aucune ligue masculine s’insurger contre ce sexisme, il faut bien la formule inverse pour que Rue du Commerce soit montré du doigt aujourd’hui !

Il y aurait-il eu moins de scandale si une phrase telle que « réservé aux hommes » avait été formulée ? Car oui, le « réservé aux femmes » fait également partie de nombreuses offres et ne choquent personne !

Alors, en ce mois de novembre, où l’on se plaît à soutenir Movember, un mouvement pour la recherche sur une maladie exclusivement masculine, la prostate, je me demande, en tant que femme, si les plus féministes d’entre nous vont également s’insurger contre ça !

Il nous faut bien beaucoup d’humour à nous femmes pour lutter contre les inégalités, les vraies, insupportables, laissons à Rue du Commerce, nous emprunter, ce trait d’humour qui nous sied si bien en temps habituel…

AblaCarolyn

2 Commentaires
  1. Bonjour,

    Du mal à suivre votre argumentation. Comment une femme peut-elle défendre ce genre de campagne ?
    Les femmes et les hommes en France ne sont pas complètement égaux en terme de discrimination. Partant de ce constat, on ne peut pas mettre sur le même plan « interdit aux hommes » et « interdit aux femmes ».
    Je rajouterais que le temps du marketing genré est un peu révolu. Comment une grande marque peut-elle se dire « ok, ça va marcher, géniale cette idée » ? Je ne parle même pas de la « page interdite » absolument scandaleuse (et pas drôle !).

    Enfin, je ne saisis pas bien la comparaison avec le Movember… quel rapport ?

    Je lis avec attention les réponses de Rue du Commerce, sur Twitter. Leur principale ligne de défense consiste à répéter « c’est de l’humour », « second degré ».
    Personnellement, je ne trouve pas ça drôle. Plus que « machiste », c’est surtout une campagne ratée, peu innovante, et pas franchement intelligente…

    1. Merci pour votre avis. Vous l’avez justement souligné « ça ne vous fait pas rire », ça ne prouve pas que ce ne soit pas de l’humour. Moi, et plusieurs femmes et hommes je vous l’assure, ça nous fait rire.

Laissez un commentaire

Votre email ne sera pas visible

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Copyright 2017 | Mentions légales | Design by AblaCarolyn
Newsletter
*