Festival de Cannes : jour 10, dessine-moi une soirée !

Retour du soleil sur la Croisette pour ce 10eme jour de Festival de Cannes. Ça tombe bien, je reprends le rythme des interviews dès l’après-midi et j’ai besoin de lumière pour me tenir éveillée. C’est la pré-der. C’est comme la pré-ouverture, t’as envie mais pas trop. Tu te dis qu’il faut te préserver si tu veux tenir jusqu’au bout et en même temps tu ne peux pas craquer à 1 nuit de la fin. Ce vendredi soir, j’étais un peu persuadée que ma soirée ressemblerait à un désert de soirées tant l’actu du jour se passait à des dizaines kilomètres de là : le grand Prix de Monaco.

FATAL ERROR ! Pour une fois, j’ai fait LES soirées qu’il ne fallait surtout pas manquer sur la Croisette et même que j’ai enfin vu quasiment tous mes copains festivaliers !

festival_de_cannes_jour_10

Récit d’une soirée qui s’est terminée en apothéose !

17h pause dressing

J’enchaîne les interviews d’acteurs pour terminer par l’actrice Marion Dumas dans le dressing de Christophe Guillarmé.

Pour me remercier de m’être déplacée aussi loin du centre Croisette mais si près du Palais, Christophe m’offre une coupette de son Champagne Rosé. Je lui offre un macaron. Commencer la boisson à bulles à cette heure à une nuit de la fin est dangereux. Très dangereux même.

abla_marion_ok

macaron_abla_champagne

19h00 sieste.

Oui à une nuit de la fin, la sieste à toute heure c’est presque mieux que le panini à toute heure. Le marchand de sable ne tarde pas et je rêve… je rêve que je dors plus de 8h d’affilée. Mais c’est un rêve, dans 2h il y a soirée !

21h30 Girl Power !

Une fois n’est pas coutume, je commence la soirée dans la suite Sandra and Co. Histoire de voir si le photocall rose s’associe bien avec ma robe jaune. Ça passe. Ou plutôt ça claque. Je tente de convaincre Sandra de m’accompagner à la soirée de fin de film de Valley of Love avec Gérard Depardieu et Isabelle Hupert.

« Sandra, tu veux pas jeter un talon de 12 sur la plage avec moi ? C’est juste en face chez Magnum ».

La belle accepte.

abla_sandra

sandra_valley_of_love

Croisés chez Sandra :

Eric Kara, mon acteur fétiche de Festival de Cannes depuis 2 ans maintenant et Mike, le faux-acteur japonais (private joke)

abla_eric

mike_abla

22h15 Mais t’es où Gérard ?

Sur la plage Magnum, la glace coule toujours à flot mais pas moyen de trouver Gérard Depardieu. Il dort quelques mètres au-dessus au Carlton. Quelle chance !

Je croise un producteur. Il me dit qu’il fait des films comme Love de Gaspar Noé mais avec moins de scénario. Il me parle du succès de son film « le plombier 3 ». Je crois que c’est un concurrent de Jackie et Michel. Mais qu’est-ce-qu’il fout là lui ??? Je m’éloigne.

Un peu plus loin, là où il y a de vrais réalisateurs et de vrais producteurs, je tombe sur Gilles, le co-producteur du film Valley Of Love. Il papote cinoche avec Bernard Menez. Je m’incruste au cas où le producteur de films chelous tenterait de nouveau la discussion avec moi.

bernard_menez_gilles

bernard_abla

23h L’appel du loin !

Malgré ma tenue flashy, mes paupières s’alourdissent à force de parler de palme d’or ou pas…Heureusement, Paul, mon ostéo des stars, m’envoie le SMS qu’il me faut pour me redonner goût à la nuit :

« Abla, mets les gaz sous tes talons de 12, j’ai ta place pour la soirée Petit Prince »

« aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah, yessssssssssssssssssssss » Cri de joie d’Abla mais sans voix (je n’en ai plus depuis 3 jours).

Je ne vois même pas les 356 745 enjambées qui me séparent du dôme installé sur le quai laubeuf où se déroule la soirée (bon ok, j’ai pris la voiture).

invitation_petit_prince

paul_abla

23h30 : Ce rêve bleu !

Là, c’est comme si j’étais en plein rêve : les décors de la soirée petit prince sont somptueux, ENFIN, les gâteaux, barbe à papa et autres gourmandises coulent à flot. La boisson à bulles aussi. Le son est bon, très bon et les lasers fusent dans ce dôme bleuté.

petit_prince_cannes

decor_petit_prince

gateau

barbe_a_papa

Je croise ici tous mes copains festivaliers que j’ai à peine vus le reste du Festival de Cannes. C’est la pré-der mais ça sonne comme la der : l’apothéose de soirée !

Croisés ici (entre autres) :

Alexandre Le Strat, le comédien qui a bien voulu m’accorder une interview la veille

alexandre_abla

Lancelot, le très jeune réalisateur plein plein de talent qui prépare son long métrage :

lancelot_abla

Tom Hardy, le roi de la nuit Parisienne :

tom_abla

Bon, pré-der ou pas, il reste encore une nuit à survivre : au lit !

Allez à demain,

Des bisouilles,

AblaCarolyn

Pas encore de commentaire ! Soyez le premier !

Laissez un commentaire

Votre email ne sera pas visible

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Copyright 2016 | Mentions légales | Design by AblaCarolyn
Newsletter
*