Qui vient fêter la 70ème édition du Nice Jazz Festival avec moi ?

Ce lundi 16 juillet, c’est encore un peu la fête à Nice (youhou, on est champions du moooooonde !) avec la très attendue 70ème édition du Nice Jazz Festival. Cette année, comme toutes les années, je serai dans le carré de verdure pour les journalistes à me goinfrer de petits sandwichs entre le théâtre de verdure et la scène Massena pour applaudir d’innombrables artistes, vous venez avec moi ?

nice-jazz-festival-2018

Allez, histoire de vous mettre l’eau à la bouche la puce à l’oreille, je vous file un aperçu de ce que l’on va vivre pendant 1 semaine au rythme du jazz :

Nice Jazz Festival haut

Nice Jazz Festival 2018 : une 70ème édition sous le signe de l’hommage

On démarre en trombe ce lundi soir avec en point d’orgue sur la scène Massena, Grégory Porter, le parrain de cette 70ème édition du Nice Jazz Festival qui fera un hommage à Nat King Cole avec l’orchestre philharmonique de l’Opéra de Nice. Un spectacle qui s’annonce vivant et qui mettra tous nos sens en éveil puisque au-delà d’apprécier sa voix de crooner, le spectacle promet de beaux moments visuels.

nice-jazz-festival

Mais c’est loin d’être tout pour ce premier jour de festival, puisque pour ambiancer les festivaliers, toujours sur la scène massena, on pourra écouter à 20h, la voix vibrante de Kimberose suivi du très célèbre Aloe Blacc et ses tubes comme « Wake Up » ou le très enjoué « I need a dollar ».

Pour les puristes, c’est le théâtre de verdure qui saura attirer toutes les oreilles et ça commence fort ce lundi avec le fils de Clint Eastwood, Kyle accompagné de son quintet.

nice-jazz

Nice Jazz Festival 2018 : une affiche qui donne envie de virer ses talons de 12 !

On ne va pas se mentir : le Nice Jazz Festival, c’est surtout de nombreuses heures à danser, chanter, marcher, hurler de joie, oui c’est le bonheur sauf si on n’est pas chaussé comme il faut ! Bref, pour une fois, je mets mes 12 au vestiaire, pour courir entre les 2 scènes qui cette année encore, ne proposent que du bon, du très bon même et parmi les artistes qu’il me tarde de voir et d’écouter il y a :

    • Jack Jackson le mardi 17 juillet à 23h et ses titres un peu folk qui font du bien aux oreilles (et puis surtout il est über canon !)
    • Orelsan (pour les amateurs, je suis obligée de le citer mais moi perso, j’aime pas)
    • Gary Clarck JR le jeudi 19  à 21h15 qui devrait déjà mettre le feu juste avant MASSIVE Attack à 23h ! (moi je serai en transe pile devant la scène si vous me cherchez !)
    • On continue le vendredi toujours sur la scène Massena (évidemment ma préférée, vous l’aurez compris) avec Général Elektriks à 21h 15 suivi d’un artiste que j’écoute en boucle : PAROV STELAR.

Pour le programme complet c’est par ici 

nicejazzfestival

Vous ne pouvez pas venir au Nice Jazz Festival ? Suivez-moi sur les réseaux sociaux et en particulier sur instagram où je tenterai de vous faire vivre cet événement de l’intérieur !

NJF

Des bisouilles,

AblaCarolyn

Pas encore de commentaire ! Soyez le premier !

Laissez un commentaire

Votre email ne sera pas visible

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Copyright 2018 | Mentions légales | Politique de Confidentialité | Design by AblaCarolyn
Newsletter
*