UVA à Cannes : Quand bon vin et good food font la bonne affaire !

 C’est la rentrée et avec elle, le temps de reprendre la route des bonnes tables sur la Côte d’Azur. C’est le cas avec UVA à Cannes qui a ouvert ses portes en plein été, histoire d’inonder les papilles de saveurs estivales. Si en terme de restos à Cannes, on dit souvent qu’il y a à boire et à manger, ici, chez UVA, c’est bien au pied de la lettre qu’il faudra prendre cette expression tant tout y a été pensé pour savourer de bons plats autant que de bons vins.

Pourtant, si dès la lecture de la carte (des plats comme des vins), on saisit l’exception de l’expérience, un seul mot d’ordre pour cet établissement à prix doux : la simplicité.

uva-cannes-resto

UVA : les copains d’abord !

A l’origine de ce bistrot aux allures de cave à vins, 3 amis, qui se sont rencontrés il y a 30 ans, dans les cuisines d’Alain Ducasse au Louix XV. Noël Mantel, de la table 22 by Noël Mantel, qui, en grand amateur de grands crus, a composé la carte des vins, Christian Castel, un chef passé par de belles adresses gastronomiques comme le Martinez, et François Pietri, un chef pâtissier qui s’est notamment illustré à Shanghaï au Kerry Shangri-la.

christian-françois

Mais ne vous fiez pas à leurs expériences du luxe, ici, les 3 copains ont misé sur leurs valeurs de prédilection : la convivialité et la générosité.

Aux commandes de la cuisine, c’est donc Christian Castel, qui cisèle des petits plats qui sentent bon le pourtour méditerranéen, en salle et en pâtisserie, c’est l’infatigable François Pietri, qui accueille par une farandole de ses desserts exposés à l’entrée, comme pour vous dire, qu’il est impossible de faire l’impasse sur le dessert !

desserts

UVA à Cannes : une déco pêle mêle

Casiers exposant les belles bouteilles de vin, bar central boisé, luminaires contemporains et assises ultra confortables aux couleurs douces, siègent dans la pièce centrale. Ici et là, Christian et François, ont ramenés leurs souvenirs. Alors, on trouve sur les murs des photos de famille, des photos d’amis, des photos de leurs expériences dans les plus grandes cuisines ou encore une grosse tête de carnaval de Nice. Une déco éclectique et sans chichi, qui donne cette impression d’être reçu chez des amis.

deco-uva-cannes

luminaires-uva-cannes

tête-carnaval-nice-cannes

C’est encore plus vrai lorsque l’on passe le petit couloir dont le plafond semble être soutenu par une forêt de troncs d’arbre. Là, face au jardinet et sous le toit de verre, les tables invitent à boire un verre entre amis, confortablement installés dans de sublimes fauteuils, dans un espace délimité par des tapis un peu vintage mais tellement cosy.

deco-uva-cannes-2

tapis

Enfin, mon gros coup de cœur : l’immense et accueillante table installée dans une alcôve où l’on peut manger à 8 personnes que l’on vienne ensemble ou pas, histoire que la notion de partage prenne tout son sens ici.

table-à-manger-uva-cannes

coussins

UVA : une recette simple et maîtrisée

Si je vous dis qu’ici, la cuisine est faite maison, que les produits sont frais, que la plupart d’entre eux viennent du marché Forville et que le poisson aussi, a priori, c’est le minima pour un resto à Cannes. Mais ici, c’est dès la carte, que l’on sait que l’on va sortir des sentiers battus ! En lieu et place du traditionnel menu : des BD dont les pages ont été recouvertes des listes de plats et vins proposés chez UVA à Cannes. Autant vous dire que j’adooooore !

menu-uva

Et puis là, surprise ! Il n’y a pas d’entrée. Que des plats ou des portions à partager autour d’un verre de vin. Des prix ultra-raisonnables- de 8 € pour les panisses, sauce anchoiade à 19,50 € le pavé de cabillaud à toute vapeur, sauce aioli. Et entre deux, des plats qui rivalisent de gourmandise et de curiosité auxquels s’ajoutent des suggestions chaque jour.

plats-uva-cannes

Pour ma part, j’en ai testé plusieurs (vous n’en attendiez pas moins de moi hein ?) dont :

Les gambas croustillantes, salade de quinoa bio aux agrumes : j’en ai encore l’eau à la bouche, tant  ce plat si parfumé et aux multiples textures ont surpris mon palais !

gambas

Les gros raviolis de poisson, sauce homardine mais aussi le risotto Carnaroli aux truffes, et encore les fleurs de courgettes en beignet et aussi le Cabillaud.

risotto-truffes

fleurs-courgette

Je vous rassure, je n’ai pas pris les plats en entier car il fallait impérativement garder une place pour les fameux desserts de François Pietri et ça valait vraiment la peine.

Entre la verrine tout chocolat, le baba au rhum ou la trilogie de citron, à l’instar de ses desserts présentés à l’entrée, tout invitait à n’en faire qu’une bouchée ! (c’est presque ce que j’ai fait !)

desserts-uva

uva-dessert

Du côté des vins, là encore, que l’on soit fin connaisseur comme néophyte on sera surpris par les références et notamment en Bourgogne, une région de prédilection pour Noël Mantel, qui a établi la carte des vins. D’une dizaine d’euros à quelques centaines, il y en a vraiment pour tous les goûts mais surtout pour toutes les bourses !

Mais au fait, savez-vous d’où vient ce nom, UVA ? Il signifie raisin dans les langues latines.

Alors, le prochain apéro-diner entre amis, vous comptez aller où vous ?

UVA – 13, boulevard de la république – Cannes

Pour mes autres idées restos, c’est par ici

AblaCarolyn

Pas encore de commentaire ! Soyez le premier !

Laissez un commentaire

Votre email ne sera pas visible

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Copyright 2018 | Mentions légales | Politique de Confidentialité | Design by AblaCarolyn
Newsletter
*