Red Bull Air Race, une première voltige à Cannes et puis s’en va | Ficanasseries

Cela n’a échappé à personne, ce week-end sur la Croisette avait lieu le tant attendu, Red Bull Air Race. Une première en France, à Cannes exactement ou même le soleil n’avait pas manqué le train pour assister à ces pilotes de l’extrême, prêts à déchirer le ciel entre des pylônes de 25 mètres de haut. Comme la majorité de mon facebook, de mon instagram et de mon twitter, j’étais également de la party mécanique, avec une aide de taille, pour les photos : mon fils qui vivait sa toute première sortie journalistique avec moaaa 😊

Vous avez manqué ça ? J’ai du mal à le croire mais quoiqu’il en soit, je vous propose un résumé des meilleurs moments du Red Bull Air Race en images et en chiffres.

Allez, c’est parti pour les ficanasseries du mardi en mode « la tête dans les nuages »

abla-red-bull

Red Bull Air Race : mes temps forts

A priori, en 3 jours, vous avez tous vu les avions du Challenge Cup et du master voltiger dans les airs. Mais moi, j’ai eu cette chance de vivre le Red Bull Air Race un peu en VIP avec des animations qui nous ont bien permis de cerner cette course. Tellement qu’avec 3h en salle de presse avec mon fils, on était comme des fous sur les temps à tenter de voir quelles étaient les possibilités qu’un Français monte sur le podium. Joie de courte durée puisque le dernier en piste a échoué en demi-finale mais on a au moins compris les règles…. (ce qui n’est toujours pas le cas pour d’autres sports comme le curling par exemple #jedisçajedisrien).

Parmi les temps forts, j’ai adoré :

La visite du pylône.

Il fallait y rentrer à toute vitesse par une trappe pour qu’il ne se dégonfle pas et si de l’extérieur on ne voyait qu’eux sur la Croisette, de l’intérieur, je peux vous dire qu’on en entendait que lui, tellement ça souffle fort pour le maintenir à la verticale !

31195645_1472810242829012_3135029618717753344_n

Un pylône qui, lorsqu’il est déchiré, nécessite à peine moins d’une minute pour être réparé tant les équipes de la Course ont des process très précis.

Voici d’ailleurs, une superbe photo montrant l’avion qui déchire le pylône prise par Patrick Lopez et dont je vous invite à regarder ces captures d’instants magiques ici.

Red-bull-air-race-2

La visite des hangars.

Sûrement un rêve pour les fans d’engins mécaniques ! Outre les avions que l’on pouvait admirer cette fois, on pouvait aussi rencontrer tous les pilotes.

31206262_1472810229495680_6339829430675832832_n

31250512_10156231791283116_3341641142205677568_n

La Tour de contrôle.

Ce centre névralgique était bien loin d’une tour de contrôle aérienne classique mais rien que le petit tour en voiturette le long de la Croisette pour s’y rendre, nous a permis de nous rendre compte du monde impressionnant qui se baladait le long de la Croisette et qui scrutait le ciel.

31179953_10156231809393116_7408574704472031232_n

La voiturette !

Lorsque du Palais, on nous a dit qu’il fallait traverser la Croisette même sans talons de 12 pour visiter la tour de contrôle, j’avoue que mes orteils ont tremblé. Grâce à une organisation sans faille, c’est en voiturette qu’on a longé le littoral et je dois avouer que moi aussi je mettrai bien mes escarpins en grève afin qu’au Festival on puisse avoir la même !!!

31180009_10156231808573116_8046556748711985152_n

Private View

Etre Abla oui ça donne des privilèges. Et là, ce week-end, j’ai eu la chance de filer sur une terrasse ultra-privée où l’on m’a permis de regarder le Red Bull Air Race, avec ma coupe de boisson à bulles préférée ! Elle est pas belle la vie ?

31206390_10156231787738116_3881207966522671104_n

La Patrouille de France

Voir la patrouille de France c’est toujours un moment fort. Et moi, ça l’est particulièrement car je suis fille de général et mon papa était pilote. Alors, forcément, on salue avec plus d’émotion encore ces merveilleux passages dans le Ciel.

31131610_1472809679495735_207605095452377088_n

31131686_10156231833713116_5837894328122343424_n

Red Bull Air Race : des chiffres qui donnent le tournis !

25 : c’est le nombre de mètres des pylônes installés dans la baie Cannoise

1000 : le nombre de personnes qui ont travaillé sous casquette Red Bull Air Race ce week-end Cannois

83500 : le nombre de personnes qui ont afflué sur la Croisette durant 3 jours pour assister au Red Bull Air Race

34 000 : c’est le nombre de spectateurs présents pour assister à la victoire de l’australien Mike Hall le dimanche dans le master.

Quelques centièmes de seconde : c’est ce qui a manqué au Français Mika Brageot pour atteindre la finale.

370 : le nombre de kilomètre/heure que les pilotes pouvaient atteindre dans le ciel Cannois !

Enfin, pour les crédits photos c’est facile :

Les belles photos : Patrick Lopez

Les moyennes : Mon Loulou que je vous présente ici pour la première fois je crois

Les nulles : ben, moi pourquoi ?

31265284_10156231795273116_5809632713170223104_n

Jet-packman

31150309_10156231794013116_3609706505168748544_n

Voilà, le Red Bull Air Race c’est fini, on peut tous reprendre une vie normale jusqu’au Festival de Cannes et en attendant, je vous laisse noter sur votre agenda qu’à Antibes il y a le salon Antibes Art Fair et je reviens ici cette semaine avec un joli concours pour se faire un corps de rêêêve avant l’été le festival.

Des bisouilles,

AblaCarolyn

Pas encore de commentaire ! Soyez le premier !

Laissez un commentaire

Votre email ne sera pas visible

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Copyright 2018 | Mentions légales | Politique de Confidentialité | Design by AblaCarolyn
Newsletter
*