Parfum : voyage sensoriel au pays de la fleur d’oranger !

Hello les girls !

Je ne crois pas vous avoir parlé de parfum ici ? Pourtant, je dois bien avouer qu’il représente pour moi l’une des choses les plus féminines qui soit ! Impossible de passer une journée sans. J’aime ce voyage sensoriel qui, au gré des jus, me transporte et définit un plus ce que je suis.

Il y a quelques temps j’ai été invitée à découvrir une maison que je ne connaissais pas et pourtant tout près de chez moi : au pays de la fleur d’oranger.

Une parenthèse enchantée à la Colle sur Loup, un petit village près de Saint-Paul de Vence, où entre 2 « pshiiiiit » de parfum dans la tête de ma Camillette (je rigole hein, je vous promets que je la soigne bien), j’ai pu découvrir les parfums de la dernière collection du pays de la fleur d’oranger : les inédits.

au_pays_de_la_fleur

Le parfum, une histoire d’amour

Pour ma part, un parfum est le prolongement de ce que l’on est. Alors j’aime le choisir à mon image : original et avec du caractère (mais pas genre munster ou un truc dans le genre hein ? ok blague pourrie).

Cela fait longtemps maintenant que j’ai abandonné les parfumeries classiques pour succomber à des jus plus confidentiels et qui pourtant, ne cessent de faire des adeptes. Je pense notamment aux parfums de Serge Lutens ou ceux, présents chez Colette : le labo.

Pourquoi ? Parce que, pour moi, un parfum, au-delà d’une union parfaite avec la peau doit aussi avoir une histoire. Un parfum, c’est comme une histoire d’amour… Souvent, on en teste plusieurs et puis un jour, on trouve le bon et on ne le quitte plus.

(bon, pour le parfum, on a le droit d’en avoir plusieurs selon les saisons si on veut, mais seulement pour le parfum, hein ?)

Et c’est cette histoire qui m’a d’abord séduite au pays de la fleur d’oranger. Celle d’un héritage familial près du pays grassois où le parfum est une seconde nature, celle de Virginie Roux, la créatrice passionnée, qui a choisi, avec son mari, de faire de leur marque, un art de vivre poétique et au caractère provençal plein de charme.

parfum_au_pays

Alors, forcément, j’ai succombé à l’un de leurs parfums : l’eau de Madeleine. Et comme pour tous leurs autres parfums, celui-ci à une histoire, la voici :

2

Parenthèse d’article : c’est drôle, ou plutôt émouvant car je n’avais pas lu ce texte avant de choisir le parfum. Je l’ai adopté dès que je l’ai senti. Et vous voyez, en lisant ces mots, j’ai envie, je veux croire que je me reconnais… comme quoi, le parfum est véritablement le prolongement de soi #CQFD .

Fin de la parenthèse d’article.

marque_parfum_rare

Au pays de la fleur d’oranger : des parfums de créateur

Vous l’aurez compris en lisant mon premier paragraphe, les parfums d’Au pays de la fleur d’oranger sont des parfums rares. Des parfums d’exception créés par passion et valorisant le savoir-faire d’artisans Français amoureux de leur travail.

La dernière ligne de parfums créée par au pays de la fleur de l’oranger est le fruit de l’une de ces collaborations. Imaginés par Virginie Roux, la fondatrice de la marque, les Inédits ont bénéficié de tout le savoir-faire et l’esprit innovant de Jean-Claude Gigodot, un complice de Jean-Claude Ellena, le parfumeur d’Hermès.

parfums

Toute la gamme des Inédits s’attache à retranscrire le langage des fleurs transmis d’une génération à l’autre depuis plus de cent ans. Des senteurs qui invitent à se souvenir, à s’évader et à découvrir le terroir sur lequel Virginie Roux a grandi, près des orangers que l’on aperçoit depuis la maison qui abrite les joyaux olfactifs de la marque.

extérieur

Question esthétique, là-encore, la marque dénote ! Dans la collection les inédits, le parfum ne se voit pas : il est préservé dans un écrin de porcelaine surmonté d’un bouchon boisé, rainuré et aux veines apparentes. Un flacon conçu pour ne pas être influencé par la couleur mais uniquement la quintessence de ce que nous inspire le parfum lorsque son sillon effleure nos narines…

parfum

La collection est composée de 8 parfums mettant en scène tour à tour la violette, le jasmin, la lavande, la tubéreuse, la figue ou encore la bergamote…

Et pour connaître, l’histoire de chacun de ces parfums, comme moi, avec l’eau de madeleine, c’est par ici qu’il faut aller !

 neroli

Ma région, le pays des parfums de créateurs !

Je ne pouvais pas clore ce chapitre sur les parfums rares sans vous rappeler que la Côte d’Azur n’est pas seulement le pays du festival de Cannes ou de celui du Carnaval de Nice mais aussi celui du parfum avec la ville de Grasse, un peu plus dans les Terres.

Ici, certains champs de roses ou de jasmin sont dédiés aux plus grandes marques comme Chanel ou Dior et notamment à Plascassier.

Alors, c’est tout naturellement que les parfums Azuréens sont forcément les meilleurs (et je reste bien évidemment complètement neutre hein).

D’ailleurs, pour Riviera City, j’ai écrit un article sur le sujet mettant en avant 2 autres marques dont l’une est également installée à Grasse et dont le nez…. Est aussi une femme !

>>> Les parfums de niche ont la côte !

Voilà, j’espère que cet article vous a plu, je vous retrouve très vite pour mon billet d’humeur et puis, bientôt nouvelle version du blog et promis je serai plus régulière avec des nouveaux looks, des nouvelles tendances, des nouveaux tests.

Et je vous laisse avec encore quelques photos !

Des bisouilles,

AblaCarolyn

deco2

gateaublogueuses

deco

2 Commentaires
  1. Superbe article… Je suis pourtant dans le milieu de la parfumerie à Grasse & je ne connais pas cette boutique ! Honte à moi. Je viens de regarder leur site, et je me laisserais bien tenter par leur eau de parfum « Poudre de Liberté » et leur bougie de massage à la fleur d’oranger… mmmm

Laissez un commentaire

Votre email ne sera pas visible

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Copyright 2017 | Mentions légales | Design by AblaCarolyn
Newsletter
*