Idée Week-End | Une virée shopping à Turin

Hello les friends !

Pour ceux qui me suivent, vous le savez, il y a quelque temps, je suis partie faire du shopping à Turin avec ma BFF, ma « toi et moi comme Grey et Cristina », j’ai nommé bien sûr ma Camillette. Comme tout le monde, pour partir à Turin, j’ai scrollé tout Google à la recherche des bonnes infos sur le sujet pour préparer mon voyage, vu que pour Milan, je m’étais quand même un peu planté avant d’atteindre le Graal : les boutiques trendy.

J’aurais pu faire un article sur l’histoire de Turin, une ville qui a plus de 2000 ans, parler de l’art et de l’architecture, des résidences royales ou encore des musées dont le musée Egyptien, le 2ème musée d’égyptologie au monde après celui du Caire… Mais au final, il y a de nombreux articles sur la Toile qui traitent de ces sujets mieux que moi alors que concernant le shopping, je peux vous dire, qu’heureusement que Camillette et moi regardons plus loin que le bout de nos talons de 12, sinon on serait passé à côté de plus de 18 km de rues dédiées au shopping ! oui, oui vous lisez bien !

Turin

Si vous mentionnez Turin dans vos destinations de voyage, il y a fort à parier qu’on vous ne vous en dira pas du bien. Pourtant, cette ville, très étudiante, la 4ème du pays, sait aussi bien plaire aux férus d’art et d’architecture qu’aux fashionistas en quête de bons plans shopping toute l’année !

Alors, je vous ai préparé un petit guide spécial pour partir en virée shopping à Turin et si vous vivez sur la Côte d’Azur, je vous ai même trouvé une route secondaire, histoire de se balader en région piémontaise. Je vous livre mon expérience de Turin, hôtel et restos compris et vous le verrez, ça a été fortement compliqué à ce niveau-là !

shopping-turin

Turin : balade dans le Piémont avant le Graal

Au départ de Nice, il faut compter en voiture un peu plus de 3h. Vous pouvez bien sûr, y aller en avion et même en bus, certains vous proposent des prix hallucinant à partir de 9 € ! Moi, je ne suis pas une adepte des transports en commun ni de l’autoroute d’ailleurs, alors, c’est par les chemins de traverse à partir de Savona que nous sommes allées à Turin et je dois bien avouer que ce petit détour d’une heure dans le Piémont fût déjà une bonne dose de dépaysement !

alessandria-viree-shopping

Nous avons commencé notre périple par Alexandrie (en Italien : Alessandria). Une ville dans la plaine du Pô, qui, comme toutes les villes italiennes, possède son dôme, son église, son palais et aussi une citadelle à découvrir mais nous n’avons vu que le petit centre-ville qui ne manque pas de charme et sans constituer une destination mérite bien un arrêt.

alessandria

marche-alessandria

galerie-alessandria

17858022_10155099963738116_1732106878_n

Puis, c’est à Asti que nous nous sommes arrêtées pour déjeuner. Cette ville, pour les amateurs de vins italiens vous dit forcément quelque chose, puisque c’est dans la province d’Asti que l’on produit ce fameux vin mousseux. Il paraît que c’est en septembre et en octobre que les gastronomes préféreront cette ville puisque sur ses collines, on y trouve de la truffe blanche même si c’est sa voisine, Alba, qui est connue pour son marché aux truffes.

asti

Turin : se loger, pas si simple que ça

Comme tout le monde aujourd’hui, pour trouver un hôtel à Turin, j’ai mixé entre Tripadvisor et booking afin de trouver la perle rare : pas cher et bien. #Fatalerror ou comment, comme pour les restaurants, je m’insurge sur ce système de notation qui peut réserver de mauvaises surprises à l’arrivée !

J’avais dans l’idée de choisir un hôtel pas trop cher, plutôt tout confort et pas trop loin du centre-ville. Sur le papier, a priori le Pacific Hôtel Fortino remplissait les critères. Même si on n’avait envie d’y passer du temps, à l’arrivée, je suis un peu déçue de cet hôtel, sûrement plus dédié à une clientèle d’affaires que de loisirs. Un quartier pas terrible même si proche de la piazza de la repubblica, des fenêtres qui s’entrouvrent à peine, pas idéal lorsqu’il fait beau et qu’on est en week-end, et je passe aussi sur le fait qu’il ait fallu, moaa, ablaa, supplier qu’on me file de la boisson à bulles à 23h au bar puisque le mini-bar de la chambre était on ne peut plus rudimentaire.

Du coup, en me baladant, je crois que je préférerais la prochaine fois, tester le Grand hôtel Sitea ou encore le Town House 70 situés en plein cœur de la ville même si, il faut prévoir un petit budget parking.

17857815_10155099963783116_1078312660_n

17841538_10155099966923116_1002003388_n

17821705_10155099975693116_1152034818_n

Turin : Manger sain, la mission quasi-impossible

Tous les guides touristiques vous le diront : Turin est la capitale du goût. Là encore : fatal error ! Si vous rêvez de manger des « agnolotti », ces pâtes aux œufs farcies de viande ou encore la « bagna cauda », une spécialité finalement bien plus réussie en Provence, armez-vous de patience ou préparez bien votre voyage à Turin parce que trouver un resto au petit bonheur la chance dans cette ville est plus difficile que de gagner au loto !

Cependant, mais j’en parlerai dans un autre article lorsque je reviendrai à Turin, certains restaurants sont étoilés comme le magnifique Del Cambio sur la piazza Caragnigno ou encore le Vintage 1997 sur la piazza Solferino.

Quoiqu’il en soit, Turin, comme Milan ou Florence, est une ville plus chère que le reste de l’Italie et il faudra compter environ 20 à 40 € par personne pour dîner sans non plus garder précieusement cette adresse dans votre carnet si vous choisissez un restaurant classique.

truffe à turin

Turin : Les cafés, la vraie bonne surprise pour les fondus de chocolat

C’est l’une des spécialités à Turin : le chocolat. A proximité de la Suisse, on aurait pu s’en douter mais Turin a bel et bien ses spécialités comme le Bicérin, cette boisson locale composée de chocolat noir, de café et de crème fleurette.

bicerin

Au-delà des innombrables saveurs sucrées que l’on peut trouver à Turin, comme les gâteaux « bigné », des petits choux à la crème, ce qui suscite l’émotion sont les bars et cafés historiques que l’on découvre en se promenant sous les arcades. L’atmosphère feutrée vous y attend comme le Merenda Reale, un rituel gourmand qui date du XVIIIe siècle et que vous pourrez savourer tous les week-ends.

Plus d’infos ici

17836994_10155100152523116_1848146644_o

Turin : l’Apéritif pas si festif

L’apéritivo…. Ce doux nom qui rappelle le fameux apéritif italien où l’on vous sert plein de choses caloriques à grignoter avec le spritz….

17888073_10155099963778116_1104264284_n

Je vous promets que j’ai aimé Turin mais, à ce niveau-là aussi, ça n’a pas été un long Pô tranquille (vous voyez la vanne avec le fleuve là ? non ok j’arrête) !

Je m’attendais à quelque chose de très festif pour cette ville étudiante, un peu comme à San Remo ou à Alassio en bord de mer et même à Milan qui possède un quartier plutôt animé le soir. Mais là, dans le centre-ville, on a eu beau se perdre dans les méandres de Turin, pas l’ombre d’une sonorité vivifiante qui nous donnerait envie de festoyer jusqu’au bout de la nuit !

Pourtant, on parle bien des « locali » ces bars qui se transforment en lieux éphémères la nuit et dont les « Docks Dora » des usines désaffectées en sont remplies mais situés Via Valprato, il faut s’y rendre en tramway ou en taxi puisqu’il faut compter un peu plus de 5 km depuis le centre.

Du coup, on a trempé nos lèvres dans un Spritz de fortune, à S Fashion Caffé où outre les traditionnelles foccacia, on a testé la socca version italienne et aussi les gnocco fritto, des gnoccis frits que l’on déguste bien chaud avec de fines tranches de jambon de Parme. Un moment convivial surtout quand le serveur nous parle délicieusement français avec son accent chantant… Jolie surprise !

spritz

17857280_10155099967033116_97651711_n

17842254_10155100151368116_1780566275_n

aperitivo

Shopping à Turin : l’eden des fashionistas férues de bons plans

C’est sûrement cette partie-là qui ravira le plus les fans de mode que vous êtes ! Turin de ce côté-là n’a absolument rien à envier à Paris ou à Milan, tant ses immenses rues, pour la plupart, piétonnes, donnent envie de flâner…. Et d’acheter !

Avec ses 18 km d’arcades jalonnées de boutiques, en été comme en hiver, le shopping à Turin est une balade élégante et raffinée qui séduira les plus pointues en matière de mode d’entre vous.

Pourtant, si vous ne voulez rien manquer de ces échoppes traditionnelles aux plus contemporaines, il vous faudra bien connaître le centre-ville pour ne manquer aucune bonne affaire !

Il y en a pour toutes les bourses lorsque l’on fait du shopping à Turin. Que vous ayez un budget de 50 € ou 1000 €, peu importe vous trouverez forcément votre bonheur. A quelques exceptions près, même les grandes marques comme Zara ou H&M, sont moins chères qu’en France.

Du coup, je vous ai fait un petit listing des rues à connaître absolument pour faire du shopping à Turin :

VIA ROMA

C’est le cœur et le symbole de la ville de Turin où vous y trouverez la plupart des boutiques de grandes marques comme Zara ou H&M mais aussi des boutiques de luxe comme Gucci ou Hermès.

A l’inverse de Milan ou de certaines grandes villes, Turin n’a pas forcément un quartier dédié uniquement au luxe et c’est d’ailleurs plutôt surprenant quelque fois de retrouver une boutique Chanel ou Rolex à côté d’une enseigne de gamme inférieure.

Sur la Via Roma, on trouve aussi des marques typiquement italienne comme OVS et Piazza Italia, des enseignes que l’on retrouve strictement… partout en Italie et qui côté prix sont vraiment accessibles !

17857409_10155100152498116_12018630_n

17858003_10155099963748116_1584315813_n

VIA CARLO ALBERTO et GIUSEPPE LUIGI LAGRANGE

Ces rues piétonnes abritent tous les grands créateurs de mode et de l’orfèvrerie. Immenses, vitrines illuminées le soir, ces rues sont splendides et pour pouvoir s’y balader de long en large, des bancs publics balisent le parcours pour reposer nos orteils lors de ces loooooongues virées shopping.

17842521_10155100152483116_1682788711_n

sac-a-dos

VIA GIUSEPPE GARIBALDI

Sûrement la plus jeune et « hype » des rues shopping à Turin puisqu’on y trouve les célèbres marques italiennes Ascott, Primadonna, mais aussi ma marque préférée de chaussures, Ricatti shoes ou encore Tezenis, la petite sœur de Calzedonia plutôt dédiée aux sous-vêtements ainsi que Kiko ou encore IT Style pour le maquillage.

17857441_10155099963843116_18353165_n

17888124_10155099975513116_119213776_n

VIA PO

Plus intello, cette rue ravira les amoureux de lecture et de musique avec ses librairies et ses magasins de disques mais on y trouve aussi quelques boutiques d’accessoires.

VIA MARIA VITTORIA et VIA DELLA ROCCA

Idéales si vous aimez l’art et les boutiques d’antiquaires !

17857999_10155099975593116_1687604515_n

17888741_10155100153043116_931760002_n

Pour ma part, voici quelques trouvailles lors de mon périple italien :

haul_turin

Si par le plus grand hasard, en revenant de Turin, vous comptez continuer votre shopping en vous arrêtant au magasin d’usines Montovicino, je vous le dis : ça ne sert strictement à rien. Ce temple du shopping, ressemblant à Polygone Riviera avec 50 ans dans la tête, ne propose que des marques italiennes, principalement pour les hommes et des collections tellement désuètes que je doute que vous puissiez trouver votre bonheur 😊

Bons plans à Turin, les infos pratiques

  • Si vous aimez les musées ou que vous partez en famille, je vous conseille de regarder les offres Torino + Piemonte Card qui de 1 à 5 jours vous proposent de visiter gratuitement certains lieux mais aussi de profiter des transports en commun comme les bus et le tramway.

Plus d’infos ici

  • Si comme moi, vous préférez les légumes aux pâtes, je vous conseille aussi de faire un tour au marché le plus grand de Turin : Mercato Porta Palazzo, piazza della repubblica. On y trouve de nombreux fruits et légumes à des prix incroyables ainsi qu’à côté des produits ménagers, des vêtements, des accessoires, un vrai bric à brac à l’italienne, comme j’aime !

(tous les jours sauf le dimanche de 7h à 13h)

  • Vous aimez la gastronomie ? Alors à Turin, il faut revenir en 2018 pour le salon du goût qui tous les 2 ans en octobre-novembre, réunit tous les grands chefs de la région. salonedelgusto.it/

17838418_10155100152938116_2132712626_o

17821481_10155099963628116_290875457_n

17857287_10155100153373116_730545183_n

17857358_10155100151358116_1749127763_n

17857291_10155099963658116_1422428392_n

17857729_10155100153003116_1359933124_n

17888678_10155100152448116_1151365333_n

17888161_10155100150258116_3871055_n

17888887_10155100152433116_713896376_n

17858022_10155100150078116_1518883097_n

Voilà j’espère cet article vous donnera l’envie de partir découvrir Turin, en tout cas moi, j’y retournerai sûrement cet été.

Des bisouilles,

AblaCarolyn

2 Commentaires
    1. Rhooo je suis ravie que ça donne envie d’y retourner ! Les chaussures jaunes je les ai achetées chez Ricatti Shoes dans la via Garibaldi, tu en as un aussi à San Remo. Le prix ? 30 € (oui oui !) bisous

Laissez un commentaire

Votre email ne sera pas visible

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Copyright 2016 | Mentions légales | Design by AblaCarolyn
Newsletter
*