Focus sur les fleurs utilisées en parfumerie à Grasse

Après le bal Meilland, je vois forcément la vie en rose… et en parfum ! Du coup, j’avais vraiment envie de vous parler de fleurs et notamment celles que l’on trouve chez nous dans les Alpes-Maritimes. Des fleurs, qu’on aime pour le bonheur et le réconfort qu’elles offrent dans une maison, mais aussi parce qu’elles sont les matières premières de nos parfums au quotidien.

Si Grasse est la capitale mondiale du parfum, elle se distingue aussi par ses productions de fleurs à parfum et notamment la rose.

fleurs-parfums

La rose, à recevoir, à offrir et à sentir !

La rose, symbole d’une palette de sentiments selon sa couleur, est la fleur la plus vendue en France. Ses variétés sont innombrables et on les aime pour leur beauté, leur senteur et font souvent partie des bouquets que l’on offre ou que l’on reçoit. On les associe avec du lys ou seules avec quelques branches de gypsophile et de verdure décorative comme ici. Que l’on aime les offrir ou les recevoir, il n’y a rien de plus grisant que son parfum, si ce n’est la sonnette à la porte et la découverte du bouquet, avec la petite carte cachée à l’intérieur….

roses-à-offrir

Mais à Grasse, la star des roses, est une variété des plus anciennes, la centifolia. Une rose à « cent-feuilles » nommée aussi rose de mai, qui forme un joli pompon. Fragile, elle nécessite une attention toute particulière si l’on veut pouvoir en extraire l’essence. Seul son jour d’éclosion supporte la cueillette et c’est sûrement pourquoi, à Grasse, on la réserve aux parfums d’exception. Son parfum, puissant et sucré, révèle des notes florales et de miel.

rose-centifolia

Les fleurs utilisées en parfumerie : des senteurs toute l’année

Si la rose Centifolia se cueille au mois de mai, à Grasse, d’autres fleurs utilisées en parfumerie, colorent et embaument les champs aux pieds des collines de cette ville d’art et d’Histoire.

champs-roses-plascassier
DOMAINE DE MANON RAMASSAGE DES ROSES

Le Jasmin, qui fleurit du mois de juillet à octobre et qui se cueille à l’aube. Avec ses grandes fleurs blanches, on aperçoit ses cultures à Plascassier ou à Pegomas ou encore Peymeinade en contrebas de Grasse. Il en faut 8000, pincées une à une au petit matin, pour obtenir un kilo de son précieux parfum qui exhale des odeurs subtiles. C’est ce jasmin récolté à Grasse qui rentre dans la composition de l’un des parfums les plus vendus dans le monde, le numéro 5 de Chanel.

jasmin-grasse-nice-matin

Au printemps, c’est la fleur d’Oranger qui de ses effluves amères et épicées, rappelle qu’il est temps de la récolter sur ses bigaradiers. Son parfum si emblématique de la région, rappelle l’ensoleillement de nos terres.

Puis on trouve aussi à Grasse, sur d’autres collines, des plantations de tubéreuses, de violettes, d’Iris ou encore de Lys ou de géranimum Rosat. Toutes ces fleurs, cultivées avec soin, rentrent ensuite dans la composition des parfums les plus délicats et appréciés dans le monde entier.

A Grasse, comme nulle part ailleurs, les champs de fleurs sont choyés et sont autant de trésors à découvrir, à humer et à aimer autant que les fioles de parfums que l’on collectionne et dont les jus se glissent sur le cou ou au creux du poignet pour accompagner nos journées….

Et vous, quels sont vos parfums et fleurs préférées ?

AblaCarolyn

Pas encore de commentaire ! Soyez le premier !

Laissez un commentaire

Votre email ne sera pas visible

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Copyright 2018 | Mentions légales | Politique de Confidentialité | Design by AblaCarolyn
Newsletter
*