Billet d’humeur n° 26 : le deuil

Hello les friends. Ce matin c’est un peu difficile de vous écrire. Difficile de vous raconter ma semaine au jour le jour avec ces petits bonheurs et ces petits tracas. Difficile parce que nous sommes tous meurtris au lendemain de ce drame qui a touché de plein fouet notre capitale Azuréenne, Nice et sa promenade des Anglais…

Pourtant elle avait si bien commencé cette semaine….

lundi le calme avant la tempête

Tiens pas de dej de filles cette semaine ? Non, pour une fois c’était vacances pour moi… ou plutôt mis en cartons de mes talons de 12. Je déménage à Cannes, ma ville de cœur.

mardiHappy market !

A Mandelieu, pour le 2ème mardi de l’été, nous étions toutes réunies pour le marché nocturne de créateurs au Mimozas Resort. On était bien lààààà sur le ponton entre les bijoux, accessoires, pochettes et club sandwich !

mercredi Piscine 

A peine mes cartons jonchés dans mon nouveau nid douillet que me voilà déjà en vadrouille pour fêter la nouvelle maison – atelier de July of Saint-Barth ! On fête ça comme il se doit à la boisson à bulles bien sûr !

jeudi ….

14 juillet. J’ai toujours adoré les feux d’artifice. Ici, sur la Côte d’Azur, on est vraiment servi, il y en a de magnifiques tout l’été ! Ce soir-là, j’ai hésité. Cannes ? Nice ? De nouveau Cannoise depuis 2 jours, j’ai préféré assister à celui de Cannes. Je me souviens très bien avoir eu les yeux qui brillaient et le sourire aux lèvres en découvrant la magie du spectacle. Et puis je suis rentrée. Là, mes réseaux sociaux se sont remplis d’effroi. Je recevais des messages de toute part me demandant où j’étais, si j’allais bien… Il m’a fallu du temps pour croire que l’impossible était en train de se produire, ici, chez moi, sur la Côte d’Azur, à Nice, sur la promenade des Anglais si joyeuse à l’accoutumée…

Vendredi Samedi Dimanchej’aurais dû…

Ce vendredi j’aurais dû aller à la plage. Et puis le samedi, j’aurais été au Nice Jazz Festival. Et puis Dimanche, je serais encore retournée au Nice Jazz Festival. J’aurais mangé de la socca en écoutant de la musique, rencontré des amis, pris un milliard de photos et trinqué au rosé ou au champagne à ce bel été qui vient de démarrer…

Et puis comme tous, bouleversée, je n’ai pu que me recueillir, pleurer. Encore et encore. Recommencer jusqu’à ce matin. Il va falloir du temps pour que cette blessure profonde s’assourdisse mais elle sera toujours là. La vie continue avec ce déchirement dans notre coin de paradis mais aujourd’hui plus qu’hier :

 je t’aime plus fort encore ma Côte d’Azur <3

Voilà, impossible de vous faire sourire aujourd’hui, le coeur n’y est pas. Mais je vous embrasse toutes et tous !

AblaCarolyn

4 Commentaires
  1. Coucou ma caro comme je te comprends, c’est très triste.
    Je te souhaite beaucoup de courage. Bisous

    Et félicitation quand même pour ton nouveau chez toi

Laissez un commentaire

Votre email ne sera pas visible

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Copyright 2017 | Mentions légales | Design by AblaCarolyn
Newsletter
*