Billet d’humeur n° 15 : Auguri à moi !

 Cette dernière semaine d’avril était importante pour moi : j’ai fêté mes 4 ans et demi. Une semaine presque idyllique puisqu’en guise de cadeaux, j’ai découvert plein de petites adresses qui ont jalonné mon parcours jusqu’à cet anniversaire que j’ai évidemment passé un peu plus loin que ma Côte d’Azur : en Italie !

Allez, c’est parti pour le résumé de ma semaine du 25 avril au 1er Mai

feminisens

lundiSNCF, mon amour

Il était absolument hors de question que je passe ma semaine d’anniversaire coincée dans le gris Parisien. Ce lundi, c’était une nouvelle fois grève à la SNCF mais qu’importe ! J’ai réussi à faire Paris-Cannes en 5h30 et pour une fois pas de retard : ils avaient une grève à faire après.

lundi

mardi Chut, c’est un secret !

Je débute par un déj secret avec une créatrice à Mougins. Et là, les filles : il va vous falloir un peu de patience pour découvrir ces trésors mais en gros : c’est une tuerie. Chut, surprise !

black card

Je continue mes découvertes à Cannes où mon amie Olivia m’emmène boire un thé chez un fleuriste ! Oui, oui, un fleuriste ! Au début, je me suis demandée si elle voulait juste me refourguer un bouquet avant l’heure ou éventuellement du muguet mais non ! Sur une mezzanine au-dessus de la très jolie boutique Black Card, on peut se poser entre copines pour boire un thé et déguster quelques petites pâtisseries : c’est bon, je suis fan !

the

mercredicoup de gueule       

Ce mercredi dans l’actualité, il y avait l’accord obtenu par les intermittents. Vous allez me dire : on s’en fout des intermittents non ? Ben oui, justement ! Alors, je ne vais sûrement pas me faire des amis en disant ça mais sérieusement, comment une minorité parmi les plus protégées obtient plus de droits que certains d’entre nous et je pense particulièrement aux agriculteurs et aux entrepreneurs ? Tout simplement en hurlant plus fort que les autres. Sauf que les autres eux n’ont pas le temps d’hurler : ils bossent. Dur, très dur et parfois pour rien du tout et sans dédommagement !!!

jeudi la vie en bleu !

Pour la veille de mon birthday j’ai été gâtée. J’ai débuté ma journée par une manucure dans un beauty bar à Mandelieu : Moi Je. Je vous en parle très vite puisqu’ils m’ont offert quelques produits pour remettre en forme mes ongles fragilisés mais j’en ai profité pour tenter le bleu profond. Demain, je tente le vert.

moije

Puis, je continue mon arpentage de Côte d’Azur avec une pause-déjeuner à Cannes. Là, au hasard d’une rue par laquelle je ne passe jamais : je découvre une petite adresse ultra trendy : la crème de la crêpe. Mobilier dépareillé et terrasse incongrue à flanc de trottoir servent de décor à cette petite adresse qui modernise la crêpe : des recettes sans gluten et des saveurs printanières, le tout fait maison. Forcément : j’adore (et je vous conseille aussi !).

crepe-cannes

crepe

Je termine ma course par découvrir encore une très jolie adresse girly : Fémini-Sens à Nice. Dans cette boutique lumineuse de la rue de la liberté, je découvre la marque Brigitte Bardot que je ne connaissais pas du tout et aussi les dernières petites pièces de Molly Bracken.

feminisens

vendredi Jour J

Avec quoi fête-t-on un birthday ? Une coupette, un spritz ? un verre de blanc ? Un limoncello ? Un café ?

Ben tout en fait. Tout.

anniv

cafe

samediCapri, c’est fini.

Evidemment, un jour pour fêter son anniv’ c’est trop court. Alors, Jiji et moi, sommes partis le fêter en Italie en faisant ce qu’on aime le plus : découvrir le littoral. Et notre périple du jour : Gênes et Portofino.

genes

Je ne connaissais pas du tout Gênes, cette ville industrielle à 2h de chez moi. Pourtant, j’ai vraiment adoré le contraste entre petites ruelles qui regorgent de palais, d’églises et de cathédrales et de l’autre côté, un port aux dimensions colossales ainsi qu’une architecture tout à fait improbable.

genova

Pas de shopping comme à Milan ici cette fois mais on en a profité pour aller à Portofino. Ça sonne super joli, on l’imagine féérique et puis l’image d’Epinal s’arrête dès le pied posé dans ce minuscule village :

Portofino, ça coûte quand même 5 € de l’heure dans le parking et n’espérez pas que ce soit dégressif si vous restez plus longtemps !

Bon, en même temps, ça mesure 10 m2 donc vous avez vite fait le tour. Alors, oui, vous pouvez rester plus longtemps pour faire du shopping…. Mais vu que, côte à côte, vous avez Emilio Pucci et la boutique de souvenirs où vous pouvez trouver le mug « I love Portofino », très honnêtement, je doute que ce soit la meilleure « place to be » pour se faire plaisir sans se ruiner.

portofino

dimanche Happy 1er mai

Comme chaque semaine, ce dimanche j’ai glandouillé mais comme vous, j’ai aussi craqué sur le muguet bien sûr :)

muguet

Allez, je suis super en retard sur mon look que je vous avais promis la semaine dernière mais du coup il arrive demain :)

Plein plein de bisouilles

AblaCarolyn

Pas encore de commentaire ! Soyez le premier !

Laissez un commentaire

Votre email ne sera pas visible

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Copyright 2016 | Mentions légales | Design by AblaCarolyn
Newsletter
*