Apprendre une langue étrangère comme l’italien, si on s’y mettait ?

Il paraîtrait que nous ne sommes pas bons pour apprendre une langue étrangère. Selon, un classement il paraîtrait même que nous sommes bon 22 ème sur 26 pays concernant la langue de Shakespeare. Impressionnant de nullité non ? Si, aujourd’hui, les plus jeunes, commencent à comprendre l’importance de l’anglais, notamment, pour leur vie professionnelle (on constate d’ailleurs une amélioration du niveau notamment chez les collégiens), pour nous, qui sommes déjà dans la vie active depuis trèèèès longtemps et qui pratiquons au quotidien notre langue natale, apprendre une langue étrangère semble incongrue et surtout hors de notre portée…

Seulement voilà, avouez, que comme moi, avec l’âge (ou pas d’ailleurs) nos envies d’évasion hors de nos contrées se font de plus en plus fortes et parfois, il est bien difficile, en voyage, de faire comprendre que l’on aimerait juste avoir une part de pizza et non la spécialité locale à base d’ingrédients trop inconnus à notre goût…. Mais ça, on ne sait pas le dire évidemment !

Alors souvent, on capitule…. Et va pour la spécialité locale aux ingrédients douteux !

Cette année, j’ai pris la résolution de ne plus me sentir seule au monde lorsque je partais en….. Italie bien sûr !

apprendre-italien

Même si la blague (qui me fait beaucoup rire avec ma maman) : Poltron e sofa, artigiani della qualita est censé faire de vous un bilingue italien, perso, j’avoue qu’à part grazie, buongiorno et arrividerci, je ne sais toujours pas demander mon chemin, ni commander un plat végétarien et encore mois tenir une conversation avec un habitant de la ligurie ou de la Toscane

poltrone-e-sofa

Même mon fils, qui pourtant a fait Italien en 2ème langue au collège et au lycée doit avoir le même niveau que moi dans cette langue, pourtant si proche de la nôtre…

Alors que faire ?

Apprendre une langue étrangère grâce à la technologie

Avez-vous déjà tenté d’apprendre une langue étrangère en utilisant l’app de Babbel pour apprendre l’italien ou des autres langues ? Figurez-vous, que c’est ce que j’ai commencé à faire. Véritable révolution pour s’initier aux langues étrangères comme pour se perfectionner, les applications sont devenues en quelques années, l’une des solutions les plus efficaces pour appréhender une autre langue. Certaines sont gratuites, d’autres payantes, certaines existent uniquement sur les smartphones et tablettes ou aussi sur ordinateur, et encore d’autres proposent uniquement l’anglais et préparent même au TOEIC ou au TOEFL. Si pour l’Anglais, il existe une multitude d’applications pour progresser, en revanche, concernant des langues moins usitées dans le monde, là, ça devient plus complexe.

ordinateur-apprendre-langues

Personnellement, j’ai choisi, celui qui me semble le plus connu : Babbel. Et je dois avouer que je suis super contente de mes premières leçons en italien : j’ai eu tout bon ! Ok, c’est simplissime. Il s’agit de reconnaître des mots comme grazie, ciao ou benvenuto. Jusque-là, c’est à la portée de tous, même de mon handicap vis-à-vis de l’apprentissage de langues étrangères.

Comment fonctionne l’application ?

Si la première leçon, peut paraître simpliste, en réalité, elle permet de se familiariser avec la méthode. On reconnaît dans un premier temps les mots, puis, on apprend à écrire ces mots, leur traduction et même leur prononciation grâce au module oral.

Au fur et à mesure des leçons, on apprend à tenir des conversations quotidiennes selon des thématiques à choisir. Simple, ludique et efficace, on se prend vite au jeu et l’aspect répétition permet réellement de retenir le langage.

On l’installe sur son PC, sa tablette et sur son smartphone et lorsque l’on attend son train, dans la file d’attente à la caisse du supermarché ou devant la télé, au lieu de consulter son feed FB ou instagram, hop, un petit coup de Babbel à la place.

Niveau prix, il existe plusieurs formules de 4,95 € par mois si l’on choisit l’abonnement annuel à 9,95 € par mois pour un mois et on peut bien sûr, tester 20 jours avant de se décider.

Perso, c’est cette option que j’ai choisi : apprendre l’italien via Babbel pour pouvoir, à défaut d’être bilingue, avoir des notions suffisantes lorsque je pars découvrir de nouveaux petits villages en Ligurie, dans le Piémont ou en Toscane. Car si nous français, sommes réputés pour notre niveau de langue très bas, en Italie, dès que l’on sort des grandes villes, même l’anglais semble être du chinois pour eux (si, si j’ai testé plusieurs fois !)

Mais si vous voulez vraiment devenir bilingue, il existe une méthode, certes, beaucoup plus contraignante mais tout à fait efficace :

Apprendre une langue étrangère, la méthode classique

Mon frère, qui lui a choisi l’Anglais avait un niveau scolaire proche du néant. Il a opté pour l’immersion totale. Billet sans retour pour Londres, cours du soir, job le reste du temps et visionnage de films en VO sans sous-titrage, lecture de la presse quotidienne locale et livre de chevet en anglais. Ouch ! Sacrée motivation non ?

Car oui, on ne va pas se mentir, si l’on veut réellement apprendre (ou désapprendre d’ailleurs, ça marche aussi pour la cigarette par exemple), le premier pas vers la réussite est LA MOTIVATION !!!

C’est sûrement elle qui m’a manqué pour l’Anglais. Quoiqu’il en soit, après tous les efforts que mon petit frère a fourni, désormais, il est bilingue et travaille au quotidien à Londres. Parfois même, lorsqu’il nous retrouve en France, il cherche ses mots… en français ! Dingue, non ?

Et vous, est-ce dans vos résolutions d’apprendre une langue étrangère ? Quelle méthode comptez-vous adopter ?

Des bisouilles

AblCarolyn

Pas encore de commentaire ! Soyez le premier !

Laissez un commentaire

Votre email ne sera pas visible

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Copyright 2018 | Mentions légales | Politique de Confidentialité | Design by AblaCarolyn
Newsletter
*